Menu
FLASH INFOS

Accidents de la route : Des épaves de motos pour choquer les esprits

Déjà en temps ordinaire, circuler à Ouagadougou relève d’un parcours du combattant ; en période de fêtes, la situation se corse davantage. Inutile donc de dire que cet intervalle entre fin d’année et nouvel an, qui signifie pour beaucoup réjouissances et ripailles, est celui de tous les dangers. En effet, les risques d’accidents se décuplent à cette occasion, et c’est parfois dans la douleur que certains font la transition entre les deux étapes. Les services qui gèrent la sécurité routière ne manquent jamais d’idées ingénieuses pour sensibiliser les usagers, malgré l’insouciance de bon nombre d’entre eux.

En savoir plus...

Interdiction de la mendicité au Sénégal : Et si on en faisait autant au Burkina?

Dans un pays où la mendicité est érigée en métier, on ne peut s’empêcher de commenter cette décision courageusement prise par le gouvernement sénégalais de l’interdire sur son territoire. En effet, au Sénégal, c’est un collectif dénommé «Stop à la mendicité des enfants-doyna (ça suffit en langue wolof), animé par des acteurs de la société civile, qui a préconisé l’interdiction totale du phénomène avec l’application de la législation élaborée dans ce sens. Une loi de 2005 dit que « Quiconque organise la mendicité d’autrui en vue d’en tirer profit, embauche, entraîne ou détourne une personne en vue de la livrer à la mendicité ou exerce sur elle une pression pour qu’elle mendie ou continue à le faire est punie d’un emprisonnement de 2 à 5 ans et d’une amende de 500 000 à 2 000 000 de francs CFA.

En savoir plus...
 college homework help . yelp than merrill