Menu
FLASH INFOS

Les élucubrations de Toégui : Yé !, l’élucubreur malcauseur.

Mardi…Elucubrations day. Houahou ! Mais j’ai échappé de près à un mardi sans élucubrations c’est-à-dire un mardi pour rien. Comme le mardi du koura koura kibsa de Kaya. Et à ce qu’on dit, mardi prochain pourrait être chômé. Donc pas d’élucubrations. Qu’ai-je donc fait pour mériter tant de mardis ans élucubrations ?

 

Ça commence à faire  trop ces mardis chômés. C’est pas très malin de faire chômer un mardi. Et si on chôme si souvent c’est juste pour nuire à Toégui. Que voulez-vous que je fasse d’une  journée de mardi chômé ? Me palper les couilles d’accord, mais je ne peux tout de même pas  me palper les couilles du matin au soir. Je fonctionne aux élucubrations, moi.

C’est curieux comme les gens d’ici aiment les jours fériés. Surtout ces jours fériés qu’ils appellent « les ponts ». En tout cas, je vous préviens, si mardi prochain 3 janvier vous chômez, ce sera sans moi. Moi j’élucubrerai. Parce qu’un mardi c’est fait pour élucubrer. Mais en attendant, laissez-moi régler son  compte à Yé !. Bien que j’aie le ventre bourré de frites. Oui, avant  hier c’était Noël. Je me suis empiffré de pommes de terre. J’adore les frites de  pommes de terre, pardi ! Mais malheureusement c’est trop cher mes dernières frites remontent à la Tabaski de par la gentillesse de voisins musulmans.

Je pense à ce merdeux de Gaulois qui à M’Bengué m’avait posé la question suivante :

- Qu’est ce que vous mangez les jours de fête chez vous ?

Moi tout naturellement je lui avais répondu que je mangeais des frites. C’est là qu’il s’exclama :

- Des frites ? Un jour de fête ?

- Oui

- Même  à Noël ?

A moi Yé !...deux mots ! Tu ne vas donc pas arrêter de chercher ma bouche ! Que veux-tu au juste ? J’élucubre en Yin, tu me traites de faux élucubreur. J’élucubre en Yang tu dis que je porte un caleçon troué. Ensuite, moi on m’a toujours coupé la tête au poteau n°5, et toi tu te proposes de m’amener au Mont-Golgotha. Et où as-tu vu mon KK pour affirmer qu’il est rouge ? Vraiment KÔRÔ-YAMYELE a eu raison de t’avoir bombé la gueule. Personne ne t’avait demandé de grimper sur le mur de son ranch. Tu savais bien qu’il était CDR oui ou non ?

Faux élucubreur dis-tu ? Moi Toégui ? Mais enfin, comment veux-tu donc que j’élucubre ? Comme ça, en mode hihihi ? Ou comme ça, en mode hahaha ? Ou comme ça, en mode hihahiha ?

Que tu es méchant, Yé !! Avec ta tête de faux milliardaire du Faso ! Tu me conseilles qu’en cas de maladie de frotter vigoureusement le bakari avec du gnamakou au sel ? Ce n’est pas du gnamakou qu’il faut espèce de bougre de bougdandouille. Pas du gnamakou, mais plutôt du piment. Du piment, et je sais de quoi je parle. J’utilise cette thérapie depuis des lustres. Mon bakary n’est pas de la dernière pluie figure-toi. Du piment au piment et c’est doux doux doux.

Je vais vous expliquer, ne faites pas attention à ce que je dis au gars Yé ! quand lui et moi on se parle. Lorsqu’il me parle, c’est comme s’il s’adressait à un bourricot. Lorsque je lui parle c’est comme si je m’adressais à un bourricot. Mais ne vous y méprenez pas et gardez-vous de mettre le doigt entre nous. Surtout pas. Yé ! et moi on est comme ça, on se comprend à demi-mots. Parce que  c’est lui parce que c’est moi. En réalité, il faut  le savoir, ce nez tordu de Yé ! c’est un super élucubreur qui, dans l’élucubrationisme peut tenir la dragée haute à moi Toégui. Pour être précis, c’est un élucubreur supérieur doublé d’un malcauseur supérieur. Il peut vous traiter de merdeux et vous n’y verrez goutte. A contrario, s’il décide de  vous couvrir de  fleurs, personne n’y trouvera à redire. Ni ANTA ni KÔRÔ YAMYELE. Vous vous souvenez de  ce qu’il avait dit de KANZIM. Il avait dit ceci, entre autres : « …..Un grand Monsieur ce KANZIM ! Avec un Français châtié et des tournures à donner le tournis… »

Et de fait, KANZIM fait l‘unanimité sur le 3Wlobs. Moi, lorsque je le lis, je me l’imagine dans une toge tout de rouge vermeil assis sur sa chaire à l’Université Professeur Joseph Ki Zerbo avec une barbe poivre et sel, mi barbe, mi barbi-chette comme celle du Professeur Abel Ouédraogo de Saaba du TOCSIN.

A présent Yé !, trève de lauriers. Lève-toi et parle. Et plus vite que ça ! Mais dis-moi d’abord, tu suis le cinéma qu’ils sont en train de tourner dans l’autre Congo ? Ce KABILA 2 qui veut d’un lenga-bonus d’un an…Quelle histoire ! Mais il se prend pour qui ? Un bonus-lenga pour quoi faire après 15 ans de pouvoir ? Et quelle autorité peut avoir un Président dont tout le monde sait qu’il va quitter le pouvoir dans  12 mois et de façon indubitable ? Quelle préoccupation peut avoir ce  Président, si ce n’est pour dire aux membres de son clan de prédateurs de s’enrichir le plus qu’ils peuvent et de sécuriser davantage leurs Panama-Papers dissimulés a Hong-Kong et à Macao ? Nègrerie de nègrerie !

Mais quoi qu’il en soit, Kabila 2 et ses partisans n’ont pas encore saisi toute la mesure de la situation. Ils ignorent que ce qui se passe, que ce qui va se passer au Congo, ce sera un nouveau cas d’école qui va entrer dans la mémoire collective. Un cas d’école comme le Printemps de Tunis, comme le Printemps  de la Place Tahrir au Caire, comme le 14 juillet 1789 à Paris. Comme l’Insurrection Populaire Généralisée de Ouagadougou. Les jeux sont faits à Kinshasa.

Mais laissons les Congolais avec leurs  Congoleries. Yé !, lève-toi et parle. Dis-donc quelques mots sur le Président de l’Assemblée Nationale, notre Président, Son Excellence Salifou Diallo, pour  son  discours de clôture de la dernière session parlementaire. Ses références  tirées de la Sainte Bible, ça m’a fait quelque chose. Des propos émanant du second personnage de l’Etat, des propos émant d’un musulman et de surcroit, comme dirait l’autre, des propos  émanant d’un Mochichi du Plateau septentrional du Mosstinga. Des propos qui sont en réalité un message de paix. Dieu aime le Burkina.

Mon cher Yé !, j’ai été interpellé plus d’une fois dans des maquis de l’Echangeur de l’Est et dans des maquis de l’Echangeur de l’Ouest. On me demande pourquoi j’ai suggéré de créer un Ministère du  délit d’apparence et de le confier au Professeur Luc Marius IBRIGA et non à Laurent BADO. Mais Yé !, c’est tout simplement parce que Laurent Bado  ne parle plus du délit d’apparence. Le délit d’apparence ce n’est plus son affaire. Comme on dit en langage branché, il a fait le job en inventant le délit. Mais il s’est rendu compte qu’une chose est de créer une loi et une autre chose est d’appliquer la loi. Et Luc Marius IBRIGA à son tour, découvre que lutter contre la corruption c’est comme se battre  contre  des moulins à vent. En  effet, pendre un corrupteur ou un corrompu la main dans le sac, c’est quasiment impossible. A cet égard cher Yé !, souviens-toi des 3 valises pleines de dollars que Kadhaffi avaient envoyées à Sarkozy. Le commissionnaire a déclaré que c’est lui qui a transporté les valises et que c’est lui qui les a déposées dans le bureau  de Sarkozy. Et Sarkozy de lui intimer de faire la preuve que ses valises contenaient de l’argent et que cet argent lui était destiné. La mer à boire. 

Dans l’impossibilité d’apporter les preuves demandées, le pauvre commissionnaire a été mis en  examen pour diffamation.

Mardi prochain nous serons dans la nouvelle année 2017. Ce jour encore ce sera la commémoration du Soulèvement Populaire du 3 Janvier 1966 qui est le précurseur de l’Insurrection Populaire des 30 et 31 Octobre 2014. Il n’y aura pad d’Elucubrations mardi prochain. Les mots gentils que Yé ! a dit sur KANZIM je les formule pour vous tous. Pour ANTA, pour KÔRÔ-YAMYELE, pour NELSON, pour SIDZABDA, pour NOBGA, pour LOISEAU DE MINERVE pour SAKSIDA, pour BOKASSA, pour BILI-BILI pour tous les  as du 3 wlobs. Surtout pour ceux dont j’ai omis de citer le nom ici en raison des insuffisances de la page 6, notre page 6. Encore une fois, Bonne Année à tous.

 

Commentaires   

0 #7 messager 28-12-2016 09:57
toegui tu vois il fallait te taire on sait que tu es atteint de priapisme quelle revelation je viens d apprendre que la page 6 sera supprimee en 2017 tu deviendras quoi plus de gnotoro plus de viande de chien et d anes joyeuses fetes a toi et bonne guerison
Citer
+1 #6 Mechtilde Guirma 27-12-2016 23:37
Moi, je n’ébu-cu-bre, ah non non, je n’ébu-lu-cu-bre . Je n’y suis pas encore. Je n’écu-lu…Patien ce ça s’en vient ! Je n’élu-cu-bre pas. Eureka ! J’y suis. Voilà que j’apprend à mes dépends pour n’avoir pas fait le bantaaré. J’espère donc la Miséricorde de mon prince Toégui pour ma dyslexie. J’ai attrapé ce mal dans mon combat sur plusieurs fronts dont celui de la linguistique. Et je t’assure que je l’ai écrit cent (100) fois comme on nous punissait à l’école lorsqu’un mot était mal écrit.
N’é-lu-cu-brant donc pas, je voudrai cette fois parler avec cœur en ce début de l’année 2017 :

Tout d’abord je me joins à mon prince Toégui pour souhaiter la bonne et heureuse année à toutes les personnes citées et non citées. Nous avons eu des débats parfois houleux, mais surtout et c’est ce qui comptait, fraternels dans l’esprit bien burkinabé qui ne s’arrête pas à ce qui peut paraître évident (source de division) mais qui quitte le factuel pour rejoindre le transcendant, ce qui construit. Vous savez en m’investissant dans les fora avec mes trois identités (princesse issue de la tradition coutumière moagha, diplomate aux côtés de mon époux, et catholique et par voie de conséquence tous les autres confessions religieuses) auprès de mes frères religieux et ma sœur religieuse), j’était consciente que je ne me ferai guère dérouler le tapis rouge devant moi, mais que tout au contraire je recevrai et subirai tous les coups possibles comme c’est la mode depuis le 20ème siècle, afin de réveiller les conscience sur les réalités intangibles, depuis des millénaires, de ces trois cultures modernes qui cohabitent chez nous. J’ai pris conscience que j’étais presque la seule femme universitaire de mon époque à jouir de façon privilégiée de ces trois identités qui ne demandaient qu’à être connue dans leur réalité culturelle…Si cela pouvait aider à sauver encore dans toutes les dimensions humaines (social, économique et politique) ce qui peut l’être dans ce bas monde bouleversé, en leur dotant du doit de la parole sur les fora, c’était pour moi une mission accomplie. Car c’était un sacerdoce accepté humblement et exécuté nonobstant l’apparence d’orgueil ou de vantardise. Mais il y avait aussi beaucoup d’humour, et c’était cela aussi la beauté.

C’est ce même sacerdoce que je salue chez le Directeur de l’observateur Paalga et toute son équipe, évidemment Mr. Guibo Charles alias Toégui, ma coépouse Murielle et sa mère Mme Toégui digne descendante de la prince Yennenga de Gambaga et de Ouédraogo, Roi du Moogho (ce qui veut dire Roi du monde en moré), y compris les bêtes de somme et les homme de somme trouvés sur place (pas pud yuur sabr ya toogo).

Enfin à tous les autres directeurs et équipes de rédaction des la presses et des medias. Sans vous tous, certainement nous mourions sans avoir apporter notre contribution à la construction de notre cher «FASO».

Et : «BONNE ET HEUREUSE ANNÉE» à tous les Burnabé. Que Dieu vous gratifie enfin de ce à quoi vous aspirlez depuis de longues années sans jamais l’avoir.
Citer
0 #5 Kanzim 27-12-2016 15:30
M TOEGUI : bonne fête à vous en en espérant que des propensions au repos abusif cèderont la place à une vision de la production vraie, du travail productif qi ne s’accommode pas de tant de jours fériés, chômés et payés comme au Burkina, pauvre, mais jadis riche en hommes travailleurs. Peut-être que quelque Mardi échapperait alors à cette hibernation courtisée et à cet alanguissement national qui nous pousse à préférer le sommeil au travail. Bonnes fêtes aussi aux 3W.Lobs et merci à YE pour ses « motsv gentils » et surtout de nous avoir informés de la maladie du Kôrô Yamyellé, qui pourra sans doute la vaincre. Au revoir et bonne Année, sans bacchanales qui font de beaucoup de burkinabè des véritables Dionysos, ce redoutable dieu de la vigne et de l'ivresse, qui au Burkina coexiste avec une autre dieu non moins redoutable, Bacchus.
Citer
0 #4 LoiseauDeMinerve 27-12-2016 13:47
Dis TOEGUI ! Comment dit-on Bonne et heureuse année en San ? Puisque, 3 janvier oblige, l'on peut se foutre du mardi prochain et point barre, je voudrais formuler ici et maintenant à l'endroit des amis du 3 wlobs : ANTA, KÔRÔ-YAMYELE, NELSON, SIDZABDA, NOBGA, SAKSIDA, KANZIM, BOKASSA, BILI-BIL, TOEGUI ...,beaucoup d'ondes positives émanant du Grand Maître de l'Univers afin de nous en foutre de la maladie, du besoin "pauvreté", des troubles de tous genres, des anti 3wlobs ou autres prédateurs de la liberté de pensée contraire ! Ainsi soit-il !
Citer
0 #3 yé ! 27-12-2016 12:28
Cher Bourricot Toégui,
Donc tu es auteur du salmigondis de la semaine dernière ? En plus tu es manipulateur ? Parce que tu as essayé de t'attirer les grâces de tout le 3w L'Obs, je ne peux même pas te répondre comme il se doit. Mais comme on est en période de fêtes, je vais même te faire une faveur en répondant à tes injonctions.

Laurent Bado et délit d'apparence ?...Jusqu'en 2016, le parent Laurent était perçu comme le Chef de tous. Même de Tahirou. Et surtout de Carlos...
Mais à présent nul ne sais ce qu'il adviendrait si on votait une loi sur le délit d'apparence...Q ui n'est pas qui ?

Salifou Diallo ... Je n'en dirai rien. Ses longues fourches... Il ne nous a pas encore dit s'il les a restituées.

Kaddafi est mort. Sarkozi aussi. Politiquement...

Le Congo est un fleuve. Long et impétueux. Rien à voir avec la Seine. Ou le Nakambé. Et si on n'y prend garde, comme le Nil, il souffrira la première plaie. D'Egypte.


PS. Toégui, tu as dû remarquer l'absence de Koro ces derniers temps. Il souffre. Une sorte de fièvre.

Non, pas aphteuse, toi aussi...Plutôt une sorte de grippe. Mais on ne sait pas encore si elle est aviaire. Peut-être Anta le sait-elle...


A ta suite, et avec ton autorisation (je t'accorde trop de faveurs aujourd'hui) je présente mes vœux les meilleurs à toi même et à tous tes lecteurs.

Que 2017 te délivre de ton priapisme !
Citer
0 #2 Neilson 27-12-2016 10:18
Toéguy, esclave tu es né, esclave tu es, esclave tu demeureras! Bonne et heureuse année mon esclave préféré; que l'année 2017 soit sur tous les plans meilleure à 2016 (plus de gnontoro, plus de page 6, plus de gombo).
Citer
0 #1 Sidzabda 27-12-2016 09:09
Toégui, je sais pas les maux, pardon les mots gentils que YE a formulé à ton endroit pour que tu veuilles les couper ou les copier pour coller chez nous, mais retiens que il y' a bien longtemps que les vœux ou les mots doux qu'on formule à mon endroit ne me font ni chaud, ni froid. pour ma part, les seuls vœux que je formule à l'adresse de ceux qui me sont chers, c'est le vœux de changer. Oui, que chacun et chacune change fondamentalemen t si l'on veut un véritable développement. Mais dommage, nous voulons que l'autre change mais pas nous ne voulons pas changer.
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut