Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

La journée de Blaise à Yamoussoukro

Cher Wambi,

 Ruée vers les banques ; c’est à n’en pas douter à ce spectacle qu’on assistera ce week-end dès que le ‘’muezzin’’ du Trésor et de la Comptabilité publique se sera fait entendre, si ce n’est déjà fait.

Tu le sais mieux que moi, nos braves travailleurs se sont tellement ruinés pour honorer les fêtes de fin d’année que la traversée du mois de janvier fut un véritable chemin de croix pour nombre d’entre eux, au terme des découverts et des interminables pèlerinages chez les gestionnaires de comptes.

Malgré tout, le cabaret de la tante Koudnoaga, où se mènent les débats sur la vie du village, ne désemplit pas.

Mais au royaume du kiapalo, autrement dit de la bière de mil, le mot d’ordre est connu de tous les fidèles : savoir écouter et ne jamais contredire autrui.

En savoir plus...

- La rugacratie étend ses tentacules

Cher Wambi,

Parole des vieux sages qui nous restent sous les cieux de la vieille Volta, il faut remonter à des temps immémoriaux pour prendre la température du froid qui sévit depuis l’entame de l’année 2015 au pays dit des hommes intègres. 10 degrés par-ci, 12 degrés par-là aux premières heures de la journée, on comprend aisément, cher cousin, le martyr de la tante Gnounoaga qui attend vainement le retour des fidèles clients de son cabaret. En tous les cas, Tigsenbîngba s’est fait sa religion, point de Burkinabè digne de ce nom qui n’ait souffert de rhume ou d’angine en marge de la ‘’janviose’’.

En savoir plus...