Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Roch, François et Cie en classe affaires

Cher Wambi,

Vaines n’auront pas été vos implorations quand, à l‘entame de la campagne agricole, vous vous fiiez au dieu du ciel et aux mânes des ancêtres pour une bonne pluviométrie.

En tout cas, tout semble baigner au village où tes oncles ont renoué avec les cabarets.

Loin encore de nous le temps des récoltes, mais à voir les plants de mil et de sorgho qui commencent à plier l’échine, l’espoir est permis.

En savoir plus...

Péril dans la cité

Cher Wambi,

Deux semaines sans la moindre nouvelle de la cité ?

Oui, je comprends ta peine quand, sur les rives du Kadiogo, les lignes commencent à bouger en dépit des vacances ministérielles de ce mois d’août.

Mais que veux-tu quand, hélas, le calendrier religieux et les intempéries s’invitent dans ma tradition très longtemps établie de me confier à toi tous les vendredis ?

Et ce 15 août coïncidait avec la fête catholique de l’Assomption, jour férié au pays dit des hommes intègres.

Eh bien, cher cousin, me voici maintenant à toi pour d’abord saluer ces cordes qui ne cessent de tomber du ciel, aux quatre coins de la vieille Volta depuis une semaine.

En certains endroits, l’on a certes frôlé des inondations mais, dans la périphérie de la capitale, le monde paysan est unanime pour reconnaître une bonne fin de campagne en perspective.

En savoir plus...