Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Ouaga, la Mecque de Faure Gnassingbé

Cher Wambi,

Plus jamais je ne contesterai ton oncle Zînêzoanga qui me conte à longueurs de journées que jadis, sur les rives des ex-Volta, la saison des pluies s’étalait jusqu’en fin octobre, voire plus. Désormais il pourra le chanter sur tous les toits, au regard des hallebardes qui ne cessent de tomber sur le Faso en ce dixième mois de l’année, où les paysans commencent à regagner le village, les charrettes à traction asinienne bien chargées de récoltes.

Mais hélas, cher cousin, que de voix ne s’élèvent-elles pas pour déplorer les eaux stagnantes dans les champs, qui réduisent à néant quelque cinq mois de dur labeur ?

Car, ce mercredi 1er octobre encore, les nuages ont tenu toutes leurs promesses sur toute l’étendue du territoire national ainsi que nous le révèlent les sorciers du ciel :

Dori = 2,7 mm ; Ouahigouya = 70,9 mm ; Ouagadougou-aéro = 55,5 mm ; Dédougou = 34,4 mm ; Fada N’Gourma = 41,1 mm ; Bobo-Dioulasso = 27,1 mm ; Boromo = 38,1 mm ; Pô = 29,6 mm ; Gaoua = 34,2 mm ; Bogandé = 38 mm.

En savoir plus...