Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Politiques

14-Juillet à Ouaga : Quand l’ambassadeur de France parle mooré

Compte tenu de la situation nationale, le discours de l’ambassadeur de France au Burkina, Gilles Thibault, à l’occasion de la célébration du 14-Juillet à Ouagadougou était attendu par plus d’un observateur de la scène politique. Bien qu’heureux d’un tel intérêt, le diplomate s’est gardé de dire comment il perçoit le jeu de chacun sur la scène politique et qui devrait faire quoi. «Je laisse le soins aux Burkinabè d’en décider», a-t-il déclaré se contentant de faire sien le proverbe moaga selon lequel «San tara panga, en tar sougri » littéralement en français « celui qui est fort doit avoir l’initiative du dialogue et du compromis ».

En savoir plus...

El Hadj Barro Djanguinaba : «Je suis prêt à mourir pour Blaise Compaoré»

Il fait partie des inconditionnels du président du Faso, ceux qui voient en Blaise Compaoré un homme providentiel et irremplaçable ; une conviction que le président d’honneur de la Fédération associative pour la paix et le progrès avec Blaise Compaoré (FEDAP/BC), région des Hauts-Bassins, a chevillée au corps. Fidèle parmi les fidèles, El Hadj Barro Djanguinaba, puisque c’est de lui qu’il s’agit, n’a visiblement d’yeux que pour Blaise Compaoré, son candidat en 2015. Ni ces démissions en cascades du CDP, ni cette opposition farouche qui continue de réclamer à cor et à cri l’alternance en 2015, ni ces mouvements d’humeur ou ces manifestations de protestation contre le Sénat, la modification de l’article 37 et le référendum n’ont pu éroder le culte que cet octogénaire voue à celui qu’il considère comme son ami et le seul capable de diriger le Burkina. Malgré le poids de l’âge et les secousses politiques que connaît actuellement le Burkina, sa position n’a donc pas varié d’un iota, lui qui se dit prêt à mourir pour son idole. Nous l’avons rencontré mardi à son domicile. Cette interview, précisons-le, a été réalisée en dioula et retranscrite en français. Nous nous excusons de ce fait par avance auprès de l’intéressé et de nos lecteurs pour les éventuelles «trahisons» dans la traduction.

En savoir plus...