Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Téléphonie mobile : Airtel vire à l’Orange

Le réseau téléphonique Orange, longtemps annoncé en lieu et place d’Airtel, a officiellement sous les couleurs Oranges marqué son avènement sur le sol burkinabè le jeudi 16 mars 2017 à Ouagadougou. Une conférence de presse a permis aux cadres de la direction du groupe et d’Orange Burkina Faso d’exposer leurs ambitions et le plus qu’ils vont apporter à l’univers de la télécommunication.

 

Orange est l’un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde. Il annonce aujourd’hui le lancement de sa marque au Pays des hommes intègres. Cet évènement intervient moins d’un an après la finalisation de l’acquisition d’Airtel par le groupe conjointement avec Orange Côte d’Ivoire et démontre les ambitions d’Orange sur le marché de l’Afrique de l’Ouest.

Premier opérateur à lancer les services financiers sur mobile et internet 3,75 G au Burkina Faso, Orange poursuivra son développement dans ces domaines en tant que leader. Sa solution Orange money qui permet les transferts internationaux va s’étendre à encore plus de pays de la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). L’extension de son réseau de fibre optique va contribuer à conforter sa notoriété en tant que premier fournisseur d’accès à Internet et de connectivité aux entreprises. L’ambitieux plan de modernisation du réseau Orange et la force d’innovation de sa maison mère au Burkina Faso fera profiter à ses plus de 6,3 millions d’abonnés d’une expérience client incomparable.

 

Une marque à l’écoute du client

 

Le lancement de la marque Orange au plan national est également l’occasion d’accueillir et de mettre à l’honneur les hommes et les femmes d’Orange Burkina Faso qui œuvrent au quotidien à offrir une expérience nouvelle aux clients.

Pour la directrice exécutive communication et marque, Béatrice Mandine, les journalistes sont les témoins privilégiés de ce ‘’rebranding’’ (changement de position et d’identité d’une marque). Cet aboutissement est le fruit d’un travail énorme accompli entre les équipes du Burkina et du groupe Orange en général. «  Nous souhaitons la bienvenue au Burkina Faso qui est le 21e pays accueillant une marque qui est forte, singulière et proche des gens. Elle apporte une réponse personnalisée, la plus pertinente aux besoins des clients. Orange, c’est aussi un état d’esprit à incarner et nous sommes fiers de célébrer cette arrivée. La marque s’adapte à la révolution digitale. Elle est assez jeune et est née au Royaume Uni en 1994 », a-t-elle longuement expliqué.

A en croire le directeur général d’Orange Burkina, Ben Cheick Haidara, l’investissement est estimé à 15% du chiffre d’affaires annuel qui est de 21 milliards de F CFA. « 1/3 va être utilisé pour la fibre optique qui va quitter la Côte d’Ivoire et cela représente 5 à 6 milliards de F CFA.

Le P-DG d’Orange Afrique et Moyen-Orient, Bruno Mettling, a déclaré qu’ils ne sont pas là par hasard et ils veulent intégrer le Burkina Faso à la grande famille Orange, car cela est stratégique. « Les autorités burkinabè ont mis en place une ambition de développement du numérique. Le plan national de développement économique et social (PNDES) fait du numérique un des axes fort du développement du pays. Le renouvellement de l’ensemble des équipements et l’amélioration de la qualité des services mobiles vont être assuré », a-t-il confié.

La société Orange est présente dans 21 pays en Afrique et au Moyen-Orient et compte plus de 120 millions de clients avec 5,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016. Son produit phare, ‘’Orange Money’’, est disponible dans 17 pays et compte plus de 30 millions de clients.

 

W. Harold Alex Kaboré

Commentaires   

0 #1 Kanzim 17-03-2017 20:21
Bienvenue à Orange dans le pays où le capital est vénéré, et détient les commandes de la gouvernance la conscience des plusieurs gouvernants. Vous n’aviez même pas besoin de mettre en branle toute cette armada, dans le vernis superficiel que appelé me rebranding. De Celtel à Zain puis à Airtel, des promesses de se départir de l’arnaque au profit di consommateur nous ont été faites. Mais chacune des compagnies de téléphonie s’est fait de l’argent sur le dos des burkinabè qui il est vrai, appariassent pour certains comme des victimes d’un attrait infantile par les gadgets : la bonne , l’enfant, le chômeur et même m’Etat se sont laissé prendre par des offres alléchantes mais mensongères, faisant que rares sont les consommateurs en ville qui n’ont pas au minimum deux téléphones. Les compagnies de téléphonie nous volent nos Gigas, ne respectent pas les cahiers de charges convenues avec l’Etat, qui a fini par se présenter comme actionnaire trop intéressé de ces compagnies surfant sur la dignité des burkinabè soumis aux caprices du capital. Ni le directeur général d’Orange Burkina, ni le P-DG d’Orange Afrique et Moyen-Orient n’avaient besoin de tant de simagrées pour nous convaincre que nous sommes des esclaves de la consommation non essentielle, à cause des mensonges publicitaires. Il fallait vous taire, et donner la preuve de votre force par les résultats, afin de nous permettre de faire la différence positive en votre faveur. C’’est amusant certes, de voir un PDG sautiller et trottiner pour nous vanter quelque chose déjà vanté mais avérée faux, vide et souvent insultant. Mais c’est mieux de faire dans le calme, pour ne pas susciter des interrogations légitimes sur le sérieux de voir boite. Airtel Money fonctionne sur des principes compliqués et non explicités aux consommateurs. L’Internet ne marche pas depuis une semaine. Les gigas sont prélevés de plus en plus sans correspondance à la consommation réelle. Quand on téléphone au service clientèle, il y a souvent comme des agents ivres qui répètent benoîtement ce que vous dites, si on a la chance de les avoir. Alors, Orange soyez sérieux et ne nous rendez pas aigre come le citron. Je vous connais et vous sais performante dans au moins 15 pays, mais ce sont des pays sérieux et respectueux de leurs citoyens. Ne profitez donc pas de la mollesse de la gouvernance chez nous pour faire moins que ce que vous faites d’ailleurs bien et très bien ailleurs.
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut