Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Agression Azata Soro : Tahirou Tasséré Ouédraogo déposé à la MACO

Le réalisateur Tahirou Tasséré Ouédraogo Le réalisateur Tahirou Tasséré Ouédraogo

Le samedi 30 septembre 2017, la série « Le Trône », que tourne le réalisateur Tahirou Tasséré Ouédraogo dans une villa à Ouaga 2000, a viré au film d’horreur. L’actrice Azata Soro en était ressortie la joue gauche profondément tailladée.  Suite à une plainte que la victime avait déposée, l’auteur de « Thom » est arrêté, présenté au procureur du Faso et placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) le vendredi 06 octobre 2017.

 

Dans un accès de colère lors du tournage de la série « Le Trône », le réalisateur Tahirou Tasséré Ouédraogo s’était saisi d’une bouteille et avait tailladé à la joue l’actrice Azata Soro, son assistante de réalisation.

L’horrible scène, faut-il le rappeler, s’est déroulée le 30 septembre dans une villa à Ouaga 2000 et avait suscité la réprobation des acteurs du monde culturel.

Dans un communiqué diffusé le samedi 7 octobre, l’Union nationale des cinéastes du Burkina (UNCB) s’en offusquait en ces termes : « L’agression de l’actrice Azata Soro par le réalisateur Tahirou Tasséré Ouédraogo est un acte ignoble qui déshonore les professionnels du cinéma. »

L’incriminé, qui avait affirmé que l’histoire était derrière lui et avait même refusé de répondre à deux convocations que la gendarmerie de Ouaga 2000 lui avait fait parvenir, est donc au « gnouf ».

C’est dire que la série « Le trône », qui a viré au film d’horreur, est arrêtée, tout comme son réalisateur d’ailleurs.

 

Lévi Constantin Konfé

Commentaires   

0 #4 BOUDA 09-10-2017 16:33
ÉCOUTEZ ! MESSIEURS. SACHONS AUSSI CE QUE LA FEMME A FAIT OU Déversé. IL PARAIT QU' IL Y AVAIT UNE HISTOIRE DE MAITRESSE QUI S'ÉTAIT INVITÉE DANS LES DÉBATS. COMME TOUJOURS !.
MAIS QUE D'AVANTAGES LES FEMMES SONT POURVUES !!!!!
-PREMIÈREMENT ELLES SONT ÉGALENT AUX HOMMES EN TOUS POINTS DE VUE. MAIS Dès LORS QU'UNE BAGARRE SURVIENT, ON A PLUTÔT TENDANCE A RESSUSCITER LE VIEUX JOCKEY DE LA FAIBLESSE DE LA FEMME QUE LES MAUVAIS HOMMES EXPLOITENT.
-ENSUITE, L'ÉGALITÉ ENTRE LES DEUX DOIT TOUJOURS ÊTRE Accompagnée DE CET AUTRE JOCKEY DE LA DISCRIMINATION DITE POSITIVE.
-ENSUITE "ENCORE" , POUR LIBÉRER LA FEMME ,IL FAUT LIGOTER L'HOMME QUI A TENDANCE A ALLER PLUS VITE QU'ELLE , D'OU UN AUTRE JOCKEY; CELUI DU GENRE.
L'ÉGALITÉ ENTRE L'HOMME ET LA FEMME EST SI PERTINENTE QU'ON A BESOIN DE TANT JOCKEYS POUR LA SIMULER OU PLUTÔT POUR L'EXPRIMER.
QUE DU CHEMIN AVONS NOUS DANS CETTE QUÊTE D'ÉGALITÉ.
Citer
0 #3 Sacksida 09-10-2017 15:59
Bien fait pour ce Monsieur T. T Ouédraogo au « gnouf » pour des mois qui devrait lui donner à méditer et à changer sa manière de se comporter avec ses collaborateurs, collaboratrices et dans la société des humains. Peut-être, que de la MACO, il pourrait écrire un nouveau scénario d’une œuvre filmique ? Félicitations aux gendarmes. Salut !
Citer
+1 #2 de rien 09-10-2017 09:15
voilà un qui a bien mérité d'être au frais! vivement que cela lui serve de leçons.
Citer
0 #1 LoiseauDeMinerve 09-10-2017 08:19
Vivement qu'il soit condamné, en plus du temps de méditation à la MACO, à neuf (09) mois de travaux de nettoyage dans tros (03) maternités de Ouagadougou.
Il comprendra comment la vie apparaît au grand jour
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut