Menu
FLASH INFOS

Obésité : Quand l’embonpoint met mal en point

Il n’est pas rare de voir, dans les rues de Ouaga, de vielles personnes, des adultes, de jeunes filles et garçons et même des enfants au dos plissé et au ventre plié. L’obésité ne fait que prendre de l’ampleur. Autrefois assimilée à l’opulence, elle est aujourd’hui un problème majeur de santé publique qui touche aussi bien les riches que les pauvres. Selon l’OMS, dans le monde, 1,5 milliard d’adultes de 20 ans et plus ont un excès de masse grasse, et au moins 500 millions d’entre eux sont obèses. Au Burkina, l’obésité touche 11% des femmes et 2% des enfants selon les chiffres de l’EDS (Enquête démographique de santé) de 2010. Se caractérisant par un excès de masse grasse dans l’organisme, l’obésité a des conséquences fâcheuses sur la santé. La Directrice de la Nutrition (DN) du ministère de la Santé, Bertine Ouaro, nous en dit plus dans cette interview réalisée le mardi 21 février 2017.

En savoir plus...

Lutte contre le VIH-SIDA : Le virus se multiplie chez les marginalisés

Le taux de prévalence du VIH-SIDA au niveau national est de 1%. Cependant, cette faible prévalence dans la proportion générale cache des niveaux de prévalence considérablement plus élevée au sein des populations clés ;  d’où la tenue du 2e forum à l’intention des hommes de médias sur les leçons apprises en termes de bonnes pratiques au Burkina et de l’expérience au Togo et au Sénégal. C’était le mardi 14 février à Ouagadougou.

En savoir plus...