Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Sita Sangaré met balle à terre (Une lettre pour Laye)

Cher Wambi,

 

Difficile, difficile de présager l’issue de la saison, tant d’une localité à l’autre la physionomie de la campagne agricole laisse paraître des contrastes saisissants. Poches de sécheresse par-ci, pluviométrie abondante par-là, c’est de ce paysage différencié que nous gratifie Dame Nature en ce mois d’août au cours duquel la situation de la région du Centre commence à être inquiétante. Signe de cette disette pluviométrique, tiens-toi bien, cher cousin, que jusque-là, les deux barrages de Tanghin, comme on les appelle, ne sont toujours pas remplis. Rarement on a vu un mois d’août avec un ciel aussi clairsemé comme si on était en mars. Mais à écouter le neveu de Kibsa guetteur du ciel à l’aéroport, la Providence n’a pas encore dit son dernier mot. Pourvu que sa générosité se manifeste au moment où l’on en a le plus besoin.

En savoir plus...

L’après 13 août : Emotion et recueillement pour le rapatriement des deux Koweitiens

Ils étaient sur le territoire burkinabè pour transmettre leur savoir au nom de leur fondation ‘’Hihya’ou Toura’’ qui signifie humanitaire pour les profanes. Mais du fait des attaques terroristes, ce sont les deux pieds devant qu’ils retournent dans leur mère patrie. Autant dire que c’était un voyage sans retour ! Hier 16 août 2017 devant de nombreux fidèles sunnites émus par la barbarie des deux terroristes, dans le recueillement, les corps des deux Koweitiens morts au Burkina ont été rapatriés. Après la prière mortuaire à la mosquée et à l’aéroport et le recueillement des autorités burkinabè, c’est à bord d’un vol spécial que les dépouilles du docteur et du président des imams ont pris la direction du nord de la péninsule arabique.

En savoir plus...