Menu

Lutte contre la covid 19 : Le un pas en avant, deux en arrière des Etats africains

 

Après la panique suivie de mesures drastiques pour endiguer la propagation de la covid 19 en Afrique, l’heure y est au relâchement et à un laisser-aller inquiétants. C’est vrai que la grande explosion de la maladie, avec à la clé l’hécatombe redoutée, n’a pas eu lieu sur le continent.

En savoir plus...

Audition de Félicien Kabuga : Quoi qu’on dise, il n’est pas à plaindre, celui-là

Comme l’a si bien écrit le journal Le Monde, il a été trahi par ce qu’il ne peut ni corrompre ni effrayer : non seulement le temps, mais aussi la covid 19 qui l’a obligé à rester dans son immeuble de peur d’être contaminé. Ce vieillard de 84 ans a été donc cueilli comme un fruit (trop) mûr  à son domicile français d’Asnières dans les Hauts-de Seine.

En savoir plus...

Incarcération Jean Claude Bouda : Le REN-LAC savoure «une victoire d’étape»

Le Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC) a organisé, le 28 mai 2020 à Ouagadougou, sa 20e assemblée générale ordinaire (AGO). A cette occasion, il a marqué sa satisfaction de l’incarcération mardi dernier à la MACO de l’ancien ministre de la Défense, Jean-Claude Bouda, suite à sa plainte pour délit d’apparence et d’acceptation de cadeaux indus…, qui avait été déposée contre lui un an plus tôt.

En savoir plus...

Fin du franc CFA : Le tout n’est pas de battre monnaie

 

C’est assurément un  nouveau pas qui vient d’être franchi vers la décolonisation monétaire de la zone Franc. Mercredi 20 mai 2020 en effet, le gouvernement français a adopté un projet de loi entérinant la fin du Franc des colonies françaises d’Afrique (CFA), créé par décret le 25 décembre 1945 par le gouvernement provisoire de la République française sous l’impulsion de René Pleven ; mais qui, 60 années après nos indépendances formelles, a toujours cours en Afrique occidentale et centrale.

En savoir plus...

Génocidaires rwandais : Un gros requin pris sur les bords de la Seine

 

Félicien Kabuga, vous connaissez ? C’est l’un des plus grands génocidaires rwandais qui étaient encore en fuite jusqu’ à ce 16 mai. Prospère homme d’affaires  dans son pays au moment des faits, le massacre de 800 000 à 1 million de Tutsi en avril, mai, juin 1994, il est présumé avoir été le bras armé des Interahamwe, ces milices hutus qui ont exécuté le génocide au Rwanda il y a 26 ans.

En savoir plus...

L’OMS et la gestion de la covid 19 : Quand Nkurunziza apporte de l’eau au moulin de Trump

 

Ils avaient 72 heures, à compter du 12 mai dernier, pour quitter le Burundi : le docteur Walter Kazadi Mulumbo et trois autres experts de l’OMS dont celui chargé de la riposte à la covid 19 au Burundi. Ils sont accusés par le gouvernement de Pierre Nkurunziza « d’ingérence inacceptable dans sa gestion du coronavirus ».

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS