Logo
Imprimer cette page

Tabaski 2018 : «Puisse Dieu attendrir les cœurs de ceux qui sèment la terreur » (Imam Adama Zoungrana)

Tabaski 2018 : «Puisse Dieu attendrir les cœurs de ceux qui sèment la terreur » (Imam Adama Zoungrana)

La place de la Nation a renoué avec son monde des jours de fête, hier 21 août 2018.

 

Elle a été envahie par de nombreux fidèles musulmans, venus des quatre coins de Ouagadogou pour sacrifier au rituel des deux rakkats surérogatoires marquant la fin du hadj à la Mecque et la soumission du prophète Ibrahim à Dieu.

La prière a été officiée par el hadj Adama Zoungrana en remplacement du grand imam de Ouagadougou, el hadj Aboubacar Kassoum Sana, empêché pour des raisons de santé.

Dans son sermon, le mufti a prié pour le retour des pèlerins (plus de 8000, on compte 2 morts) et la paix au Faso en suppliant Allah d’attendrir les cœurs des individus qui sèment la mort et la terreur au nom de l’islam.

Il a salué la cohésion et la solidarité qui existent au Pays des hommes intègres malgré la diversité des religions ; selon ses propos, le vivre-ensemble dans la diversité est bel et bien possible et procède de la volonté d’Allah qui, s’Il le voulait, pouvait faire du monde entier une seule communauté. El hadj Zoungrana a invoqué le Très-Haut afin qu’Il inspire les autorités politiques à prendre des décisions allant dans le sens du bien-être des populations.   

 

Aboubacar Dermé

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.