Logo
Imprimer cette page

Embuscade à Pama: Deux militaires tués

Embuscade à Pama: Deux militaires tués

L’est burkinabè est-il devenu plus dangereux que le Sahel ?  En tout cas, plus une semaine ne passe sans qu’on enregistre une attaque dans cette région en proie au terrorisme depuis le début de l’année. Hier encore, mercredi 5 septembre 2018, un véhicule de patrouille des Forces de défense et de sécurité (FDS) a sauté sur une mine dans le village de Kaboanga, situé sur l’axe Fada-Pama. Le bilan provisoire de ce nouveau coup de poignard porté à nos militaires fait état de 2 soldats tués et de 6 autres blessés. L’une des victimes décédées est un officier, le lieutenant Félix K. Bayem. Sauf erreur ou omission de notre part, il est le plus gradé tombé en opération dans le cadre de cette guerre que nous imposent les forces du mal depuis maintenant quatre ans. Il laisse derrière lui une femme et deux enfants.

Cette fois encore, c’est un engin explosif enfoui qui a été utilisé. Les terroristes de cette partie du pays semblent avoir privilégié ce modus operandi  qui pour le moment s’est révélé d’une redoutable efficacité. On se rappelle que pas plus tard que le 28 août dernier, sept militaires qui partaient prêter main-forte à la brigade de Pama, attaquée dans la nuit, ont perdu la vie après que leur véhicule a sauté sur une mine en cours de trajet.  Le 11 août sur l’axe Boungou-Ougarou,   six membres d’une équipe d’escorte d’une société minière étaient tués dans les mêmes conditions. A chaque fois, aucune de ces attaques n’est revendiquée. Mais de nombreuses informations font état de ce qu’un groupe terroriste venu de pays voisins essaie de se sanctuariser dans l’orient burkinabè, où la forêt offre un terreau aux bandes armées. Il est plus que temps d’y déployer de grands moyens comme on l’a fait au Sahel, si on ne veut pas perdre le contrôle de Fada et de ses confins.

 

 

La Rédaction

Commentaires   

0 #1 LoiseauDeMinerve 06-09-2018 09:28
Ha ! les journalistes. Ecrire seulement avec la plume sans jugeote ! simplement scandaleux. (....ce modus operandi qui pour le moment s’est révélé d’une redoutable efficacité). j'aurais écris (..ce modus operandi qui pour le moment s’est révélé redoutable).
ne pensez-vous pas que "efficacité" pourrait témoigner d'une certaine jubilation de votre part ? Il y a mort d'hommes Monsieur !
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.