Logo
Imprimer cette page

Suspension participation des avocats aux audiences : Et c’est parti pour la troisième semaine

Suspension participation des avocats aux audiences : Et c’est parti pour la troisième semaine

Au sortir de leur assemblée générale extraordinaire tenue hier, 6 mai 2019, les avocats ont décidé de reconduire la suspension de leur participation aux audiences pour une semaine, donc jusqu’au lundi 13 mai. Selon le bâtonnier Paulin Salembéré, la suspension se prolonge du fait du débrayage des Gardes de sécurité pénitentiaire (GSP) qui paralyse le fonctionnement des juridictions.

 

Les grèves qu’observent les GSP et les greffiers paralysent l’appareil judiciaire. Pour inciter l’autorité à trouver une solution à cette paralysie, les avocats, lors de leur assemblée générale extraordinaire du 22 avril, ont décidé de suspendre leur participation à toutes les audiences des cours et tribunaux. Après avoir observé une semaine de suspension, les avocats avaient marché le lundi 29 avril 2019. A cette occasion, ils avaient remis un mémorandum dénonçant la paralysie judiciaire et le déni des droits humains que cela entraîne.

Après la marche, réunis en assemblée générale extraordinaire, les avocats avaient décidé d’une semaine de suspension de leur participation aux audiences sur la période allant du 30 avril au 6 mai 2019.

A l’expiration de cette nouvelle suspension, les hommes en robes noires se sont réunis encore pour évaluer la situation.

Hier, il était 11h 30 mn quand notre équipe de reportage est arrivée à la Maison de l’avocat où les maîtres de la parole tenaient leur assemblée pour statuer sur la reconduite ou non de la suspension de leur participation aux audiences.

A 12h 05 mn, un avocat descend, se désaltère et confie à une secrétaire à l’accueil que les débats sont houleux et que certains plaident pour une prolongation du mouvement sur une période de deux semaines tandis que d’autres sont favorables à seulement une semaine de reconduite.

« Nous ne sommes qu’au premier point et on en a encore pour  1h 30 mn d’ici la fin de l’AG », lance-t-il en quittant la pièce.

C’est aux environs de 13h que les hommes de droit sortent à compte-gouttes de la salle, beaucoup visiblement lassés. Selon quelques-uns d’entre eux, l’essentiel a été dit et les discussions portent à présent sur le deuxième point qui concerne les divers.

A 14h 20, enfin notre seul interlocuteur, le bâtonnier Paulin Salembéré, vient à notre rencontre pour nous entretenir sur les conclusions de la rencontre. Il nous apprend que la suspension est toujours à l’ordre du jour puisque les GSP n’ont pas repris et que cela freine le fonctionnement des juridictions. « Nous reconduisons l’arrêt de travail et notre participation aux audiences de la semaine. Cela prend effet à compter du mardi 07  et ce, jusqu’au  lundi prochain inclus », a confié le bâtonnier Salembéré.

 

W. Harold Alex Kaboré

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.