Logo
Imprimer cette page

Candidature KDO : Salia Sanou et compagnie en campagne

Candidature KDO : Salia Sanou et compagnie en campagne

La situation au sein du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) aux plans national et provincial, les place et rôle de Salia Sanou au sein du mouvement KDO et de l’initiative KDO, section du Houet, pour la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo et enfin  la présidentielle 2020 avec  Kadré Désiré Ouédraogo sont les principaux sujets qui ont été abordés au cours d’une conférence de presse animée par les Pro KDO. C’était le samedi 6 juillet 2019 à Bobo.

 

 

Cette rencontre avec les hommes de média se voulait d’abord pour les conférenciers une tribune pour réaffirmer leur soutien indéfectible à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo et leur engagement à tout mettre en œuvre pour sa victoire en 2020. A cette occasion, les organisateurs ont battu le rappel des troupes avec d’abord cette forte mobilisation constatée au cours de cette assemblée générale qui a précédé la conférence de presse  au siège du mouvement au secteur 5.

 

Une conférence à laquelle ont assisté d’anciens inconditionnels de l’ex-parti majoritaire comme Alpha Yago, Gnama Paco Drabo, le docteur Salifou Ouédraogo, principal animateur de la conférence, Fatou Ziba mais aussi Salia Sanou, l’ex-maire de la ville de Sya, dont la volonté ambiguë de rejouer les premiers rôles sur la scène politique provinciale a été largement débattue.

 

Pour le docteur Salifou Ouédraogo, principal animateur de la conférence de presse, « jamais il n’a été question pour Salia Sanou d’occuper un quelconque poste de responsabilité dans les structures du parti. Nous avons besoin de lui en raison de sa riche expérience politique, de son éclairage et surtout  de ses sages conseils », a-t-il fait savoir. Salifou Ouédraogo a même étayé ses propos en s’exprimant sur les démarches entreprise pour une relance du parti dans la province après l’insurrection. « Une équipe constituée de l’honorable député Alfred Sanou, de Christophe Sanou, actuel maire CDP de l’arrondissement 5, de Drissa Sanou, de Mathieu Sanou, de Roland Diallo et de Fatou Ziba s’est rendue chez Salia Sanou à Banakeledaga pour lui solliciter de reprendre la section après l’insurrection. Mais ce dernier a décliné l’offre et demandé à Alfred Sanou de reprendre la section pour préparer un jeune… » Et à entendre le conférencier, les engagements pris au cours de cette rencontre de Banakeledaga n’ont pas été respectés par le clan Alfred Sanou, provoquant du coup une scission au sein du CDP/Houet.

 

Mais cette conférence de presse a été l’occasion pour les kdoistes du Houet de jouer la carte de la réconciliation. Car pour Salifou Ouédraogo, les responsables actuels de la section Houet du CDP demeurent leurs camarades et leur sont complémentaires. Et de les inviter à savoir distinguer le bon du mauvais, le vrai du faux. Et du coup, c’est la légitimité de la candidature d’Eddie Komboïgo qui a refait surface au cours de cette conférence ou plusieurs griefs ont été faits à l’actuel président du CDP et à certains de ses soutiens dont  Mélégué Maurice Traoré.  

 

Une chose est sûre, tout sera mis en œuvre en temps opportun pour faire capoter la candidature du président du parti. «Eddie Komboïgo doit démissionner pour donner plus de valeur et de crédibilité au CDP», ont martelé les conférenciers, qui promettent des actions vigoureuses les mois à venir pour le triomphe de leur candidat.

 

Jonas Apollinaire Kaboré

Dernière modification lelundi, 08 juillet 2019 22:32

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.