Logo
Imprimer cette page

Tout le monde il est sorbonnrd

Tout le monde il est  sorbonnrd

Pays de merde… Mais pourquoi ce monsieur Trump a-t-il parlé à voix basse pour faire l’apologie des pays de merde ? Pourquoi n’a-t-il pas pris un gong pour hurler à la merdouille ? Pays de merde pays de merde.

 

Non, cher Monsieur TRUMP, ce ne sont pas des pays de merde, ce sont des pays de merde. Plus on parle de merde dans un pays de merde, plus la merde s’ajoute à la merde.

Vous avez suivi la petite affaire, plutôt  la dernière petite affaire de Sassou N’Guesso  fils ? 50 millions de dollars soit 30 milliards de francs CFA gnak dans le bac. Au même moment Mademoiselle Sassou N’Guesso plus modeste engrange 25 millions de dollars, soit 15 milliards de francs CFA en un tour de chèque au nez et à la barbe des sapeurs de Brazaville dont la préoccupation première c’est la mode à Paris.

Pays de merde… Ajouter de la merde à la merde--- Ne voilà-t-il pas que Sassou N’Guesso vient d’annoncer aux costumes-cravate de Poto-Poto la découverte d’un nouveau gisement de pétrole… ? Et dans la  lancée il a annoncé comme si de rien n’était que l’exploitation de ce nouveau gisement a été confié à un oligarque, ami du Président de la République. Pour ajouter du champagne au champagne, du foie gras au foie gras, de l’Hôtel 5 Etoiles à l’Hôtel  5 Etoiles.

De quoi je me mêle ? Je suis  du Burkina Faso. C’est dans mon pays qu’on est le mieux. Avec Luc Marius Ibriga.  Avec  Claude Welta. Avec de nombreux emmerdeurs qui veillent au grain. Si les Congo-Brazzavillois ont d’autres chats à fouetter que de se soucier des revenus du pétrole, moi j’ai présentement un gros chat à fouetter. Depuis hier, je cherche en vain un numéro de téléphone dans mon annuaire. Mon annuaire c’est 15 cahiers d’écolier dans lesquels sont consignés les numéros  de mes relations. Vous me demandez s’il est gros mon annuaire ? Bien sûr qu’il est gros. Il est gros parce quel qu’il est plein. Et il est plein parce qu’il est rempli.  Si c’est plein et rempli ça ne peut  qu’être gros. Mais je gère aisément avec une méthode bien à moi. Si par exemple je cherche le numéro de Chrysogone  Zougmoré,  Zougmoré  l’emmerdeur  du Faso,  je vais àau titre ²emmerdeurs du Faso² et je vais à la la lettre ²Z² inscrite en couverture. Si je désire parler à Bassolma  Bazié un autre emmerdeur, je vais toujours au titre ²Emmerdeur² et prends le cahier ou il est écrit la lettre ²B² en couverture. C’est la même technique pour Mamadou Kabré mais n’allez pas croire qu’il n’y a que des emmerdeurs dans mon annuaire.

Non, il y a aussi des personnes très douces. Comme Nestorine Sangaré, n’en déplaise à Eddie Komboïgo. C’est moi qui le dis, elle ne me fait pas peur Nestorine Sangaré. Alléluia !

Un jour, un petit bonhomme est entré en trombe chez moi, juché sur un Mégamonde Chinois. Chinois ou Indien. Ou Turc. J’étais en train de farfouiller dans mon annuaire et il me demanda ce que je cherchais. Je lui dis que je cherchais le numéro de portable d’un ami. Il se mit  à faire ha ha ha et hi hi hi et me dit :

- Mais tonton, pourquoi  tu te fatigues tant ? Il suffit de mettre les numéros de tes amis dans le portable. Donne. Regarde. Si tu veux écrire le numéro d’un ami, tu écris son nom comme ça, puis son numéro et tu tapes ici puis ici. Tu peux mettre 1000 numéros de téléphone dans  ton portable si tu veux. Si quelqu’un t’appelle  le nom de la personne apparait en même temps. Ha ha ha ! Hi hi hi ! Notre professeur a dit que les tontons sont des analphabètes du 21e siècle.

J’ai bien suivi sa leçon mais c’est compliqué. J’ai toujours recours à mes 15 cahiers  d’écolier.

Un membre de mon Top 10 m’a offert un ordinateur portable il y a plus de 3 ans pour que je m’élucubre plus au Bic. Mais c’est trop compliqué é. Au moment où je vous parle je suis en train  d’élucubrer au Bic. J’écris puis je  barre. Je réécris et je réebarre. C’est doux deh !

Dans une heure je vais aller remettre mes élucus au cyber afin qu’on les saisisse et les envoyer à la Rue Ousmane Sibiri. Tiens tiens, vous vous rappelez l’opératrice de saisie qui disait qu’elle n’a jamais entendu parler d’un certain Sy Chérif ? Voilà, la dernière fois, lorsque je rendais mes hommages à Sa Majesté Naaba Sonré, l’expression « Dima de Boussouma » revenait plusieurs fois. Surpris par l’indifférence de l’opératrice de saisie je finis par lui demander :

- Tu sais qu’il est mort ?

Elle me fixa comme je lui avais dit qu’un Chinois de Hong Kong était mort. Je lui demandais elle connaissait de Dima de Boussouma. Elle me répondit dans une indifférence totale.

- Tonton, je ne sais pas de qui vous parlez.

Souvenez-vous, dans les mêmes élucubrations il était question de Boukaré Kaboré le Lion. Lorsque je demandai à la demoiselle si elle avait entendu parler de Boukaré Kaboré, elle répondit tout simplement :

- Non

- Boukaré Kaboré le Lion ?

- Le Lion ? On dirait que j’ai entendu ça.

Sans commentaire. Elucubration authentique.

Au bout d’une demi-heure, son téléphone sonna. Elle se leva d’un bond et hurla :

- Quoi ? Noon ! Noon ! Ne me dis pas ça ! Arafat est mort ?

Elle quitta sa machine, alla d’un point à un autre en criant d’un ton affligé :

- Arafat est mort, Arafat est mort, Arafat est mort.

Je finis par lui demander :

- C’est qui Arafat ?

- Tonton ! Vous ne connaissez pas qui est Arafat ? Vous aussi !!

Non, je ne connais pas Arafat. Je l’ai connu après sa disparition. Qu’il repose en paix.

La semaine de la Tabaski les FM nous ont bien gâté avec des émissions mettant en scène des personnages hauts en couleur. Boukaré Kaboré le Lion dans ‘’100 minutes pour convaincre’’ de Savane FM. Puis Mahamadi Koanda au Journal télévisé de BF1 à 19h 30 avec Aubin Guebré à la manœuvre. Monafion !

De l’émission avec Boukaré Kaboré je ne dirai rien de plus. Je fais mienne cette sagesse du Mosstinga  qui dit que l’insulteur d’un Naaba  ce n’est pas l’insulteur qui a proféré l’insulte c’est plutôt la mauvaise langue qui a rapporté l’insulte au Naaba. Alors pas un mot de moi, du discours de Boukaré Kaboré le Lion. Mais… mais… Monafion ! Mais je vous dis tout de même que suite aux élucubrations de mardi passé, dans lesquelles j’avais suggéré de confier la répression du Délit d’apparence à Boukaré Kaboré le Lion, j’ai reçu un important feed-back, avec le même leitmotiv :

• Toégui, tu as vu juste, l’application de la loi sur le Délit d’apparence c’est Boukaré Kaboré la solution

• L’erreur de Laurent Bado c’est de rechercher d’abord le Délit avant de s’occuper de l’apparence.

• Avec Boukaré Kaboré, ce sera le contraire, Il va chercher l’Apparence avant de s’atteler au Délit.

• le show de Mahamady Koanda c’était le jour même de la Tabaski, un show de presque une heure qui s’est bien achevé. Le happy-end n’était pas garanti car à un moment donné, je craignais que Mahamady Koanda. Ne balance un poing à la gueule du journaliste Aubin Guébré.

Mais voilà, moi Toégui, je ne veux plus entendre dire que Mahamady Koanda n’est pas un Sorbonnard  ou que Mahamady Koanda n’a pas fait Sciences-Po. Je ne veux plus entendre cela. Mahamady Koanda parle français aussi bien que le premier et le dernier des Sorbonnards. Mahamady Koanda a employé le mot  « Va-t-en-guerre ». Ce n’est pas le premier venu qui utilise le mot Va- t-en-guerre.

Et puis Mamady Koanda a mis des choses au clair. Il y a la Sorbonne, il y a la politique. Et pour se faire bien comprendre, il a dit ceci :

- Achille Tapsoba raconte que lui il est philosophe. Philosophe, philosophe. Philosophe c’est quoi !? Il est philosophe à l’école mais pas en politique. En politique moi je peux l’enseigner.

Je pensais à quelque chose. Je pensais à un débat radio-télévisé, Boukaré Kaboré le Lion et Mahamady Koanda face à face. Mais ne vous y trompez pas ils feront sûrement un fiasco. Je sais de quoi je parle. On avait organisé autrefois un débat entre Son Excellence Frédéric Guirma et Laurent Bado je m’en souviens comme si c’était hier. Nous nous sommes bien ennuyés. Les deux personnages ont passé le temps à s’observer chacun évitant d’utiliser le mot qui blesse.

Dieu aime le Burkina. Paix, paix et paix au Faso.

 

Charles Guibo

Dernière modification lemercredi, 21 août 2019 00:43

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.