Logo
Imprimer cette page

Baobab cherche Tête de rat, Baobab cherche Queue de lion

Baobab cherche Tête de rat, Baobab cherche Queue de lion

 

Je l’appelle Papy. C’est un élucuplile de la première heure. Il m’aime bien et il m’a pris comme son bon petit. Chaque fois que j’écris, je choisis mes mots pour éviter de le contrarier. En effet il n’admet pas que je commette des écarts de langage.

 

Il me dit souvent : « Toégui, n’emploie pas ces mots qu’on entend dans les frelatés-rooms. Après les Mardis-élucus de la semaine passée, il m’a fait venir et m’a tiré les oreilles.

 

-                     Toégui, tu as écrit ce vilain mot : ‘’caca’’. On ne dit pas caca. On dit excréments. Ou selles. Ou matières fécales.

 

Il est compliqué mon gentil papy-tonton.

 

Je ne lui ai pas dit mais j’avais pris soin d’aller au dico avant d’employer ce mot caca. Caca n’a rien de malséant. Le caca c’est le synonyme de excrément en langage des tout petits. La prochaine fois, j’écrirai kk au lieu de caca. Par contre, mon Papy n’a plus souvenance dans quelle circonstance de temps, de lieu et de cause, Simon a eu à dire : « On avait dit oui, mais maintenant on dit non… ». Lorsque je lui ai rafraichi la mémoire en lui disant que c’était au cours du débat houleux sur la modification ou non de l’Article 37, de l’historique Article 37, il s’écria :

 

-                     Oui oui oui. Ça me revient à présent. Mais dis, ce n’est pas Simon qui avait dit ça. C’est Roch. C’était avant la naissance du Soleil levant. Il avait dit que la limitation du mandat présidentiel, ici au Faso ou partout ailleurs est antidémocratique.

 

Hé hé ! Il en connait plus que moi mon Papy bien aimé.

 

-                     Oui, c’est Roch qui avait dit ça. Mais ce que Roch a dit c’est Simon qui l’a dit. Et ce que Simon a dit c’est Roch qui l’a dit non, Papy ?

 

-                     Ça je ne te le fais pas dire.

 

De ce débat qui ne sera jamais clos, moi Toégui je persiste et je signe, toute élucubration mise à part : la limitation du mandat présidentiel est antidémocratique. N’en déplaise aux Ricains. D’ailleurs, qui a dit que les Etats-Unis sont le pays le plus démocratique au monde ? Vous avez vu ce que Joe Biden, le candidat Démocrate a fait la semaine passée à 3 mois de l’élection présidentielle ? Il a pris son avion pour soi-disant aller présenter ses condoléances à la famille du citoyen Afro-Américain qui avait été tué par la Police fédérale à des milliers de kilomètres en ameutant tous les médias. En bonne démocratie comme ici au Faso, un tel acte est interdit parce que ce serait une campagne déguisée. Kiorr ! Karissa ! Plus de 200 ans de démocratie et ça ne sait pas ce que c’est qu’une campagne déguisée !

 

Campagne déguisée pour campagne déguisée… Le Maire Armand Béouindé… Non. N’élucubrons pas sur ce sujet. Les dommages causés par les dernières pluies sont énormes et tristes à voir.

 

Vous ne connaissez pas mon ami Christophe. Vous connaissez plutôt Ted mais pas Christophe.

 

Christophe a fait le bantaaré avec moi. Lui et moi, on se défendait bien à la lecture… Mamadou et Bineta. Hum ! Mais pour le calcul… Hum ! La division surtout était  notre bête noire. Monsieur Emile ne nous a pas appris à construire un satellite comme l’astrophysicien Frédéric Ouattara. Mais nous sommes restés amis Christophe et moi, même si lui il ne fait pas dans les élucubrations. Mardi passé, dès qu’il a appris que j’ai écrasé mon portable, mon seul et unique portable et que par conséquent je ne pourrai plus communiquer avec lui, il m’a appelé aussitôt pour exprimer ses regrets. Je crois qu’il a même pleuré un peu.

 

-                     Toégui, j’ai appris ce qui est arrivé à ton portable.

 

-                     Hélas oui. Mon portable je l’ai détruit.

 

-                     Oh la la !

 

-                     Je l’ai réduit à néant.

 

-                     Oh la la !

 

-                     Je l’ai passé en pertes et profits.

 

-                     Oh la la ! C’est le seul portable que tu as je crois ?

 

-                     Oui c’est le seul et unique portable.

 

-                     Oh la la ! Donc tu n’en as pas d’autre ?

 

-                     Non, je n’en ai pas d’autre.

 

-                     Oh la la ! Toégui, tu sais ce que tu vas faire ? Tu devrais en parler à Eddie Komboïgo. Ou à Mahamadi Kouanda. Ou à KDO. Ils ont besoin de toi tu sais. Pour leur campagne déguisée.

 

-                     Ah bon !?

 

-                     Bien sûr. Ils feront de plus en plus de campagne déguisée. Et comme tu aimes en parler, ils ont besoin de toi.

 

-                     D’accord, mais s’ils me donnent un portable qui va encore se mettre à sonner par wasarrement là où il ne doit pas sonner ?

 

-                     T’inquiète Toégui. Ils ne te donneront pas un portable qui va sonner là où il ne doit pas sonner. Tu les connais non ? Il te faut un portable Toégui. Sinon je ne pourrai pas t’appeler.

 

Il ne pourra pas m’appeler qu’il dit. En attendant je ne sais pas comment il a fait pour m’appeler aujourd’hui étant donné que je n’ai pas de portable.

 

Vous ne connaissez pas mon ami Christophe mais vous connaissez bien mon ami Ted. Ted avec sa façon particulière de voir les choses. Voici ce que Ted m’a confié l’autre jour à propos des élections à venir et dont tout le monde parle.

 

-                     Moi, vos élections, je n’en ai rien à cirer. Droite… Gauche. Gauche… Droite. Je ne suis ni de l’un ni de l’autre. Miam miam… Voilà mon crédo. Toujours du côté de ceux qui piétinent. Jamais du côté de ceux qu’on piétine. Je suis de ceux qu’on regarde manger. Jamais du côté de ceux qui regardent manger. Et les vaches seront bien gardées. Vivement l’ouverture de la campagne électorale. Je me proposais de lancer un avis de recrutement d’un expert en Mochichiterie pour éclairer ma lanterne à propos d’une curiosité. Mais j’ai trouvé l’homme qu’il me faut. C’est Albert Tocsin. Albert Tocsin c’est le Mochichitologue qui a suggéré la création d’un Ministère des Bonnets rouges. Je voudrais qu’il m’éclaire sur un point. Où est-ce que les partis politiques trouvent leurs Bonnet rouge pour assister à leurs cérémonies d’investiture, de réinvestiture et autres. A Ouaga 2000 ou ailleurs ? A la cérémonie du plus petit Tête de rat ou du plus petit Queue de lion on aperçoit toujours des Bonnets rouges. Je me suis toujours demandé s’il s’agit de vrais Bonnet rouge ou s’il s’agit de similis, voire des Naabas Samo. Il y aurait-il chez le Mogho Naaba un Naaba chargé spécialement de la ventilation et de l’affectation des Bonnets rouges ? Toi tu vas à tel endroit, toi tu vas à tel autre. C’est comme cette autre curiosité qui me torture l’esprit. Le plus petit Tête de rat ou le plus petit Queue de lion a son Baobab. Et il n’y a point de Baobab sans Tête de rat ou sans Queue de lion.

 

Vivement l’ouverture de la campagne électorale ! Cette fois, étant donné l’enjeu de la compétition, peut être bien qu’on verra des avis de recrutements :

 

-                     Baobab cherche Tête de rat ou Baobab cherche Queue de lion et peut être aussi qu’on verra des avis du genre :

 

-                     Tête de rat cherche Baobab

 

-                     Queue de lion cherche Baobab.

 

Et comme le slogan commercial le conseille, les premiers venus seront les mieux servis.

 

Ouvriers de la 24e Heure à vos marques !

 

Vous avez suivi à la télé la cérémonie de sortie de la dernière promotion d’officiers à Pô ? Le major était une majore. Avec « e ». Lorsque j’ai vu ça je me suis dit tout au fond de moi : Pourvu que la Martine Yabré ne soit pas informée de ce classement. Sinon elle ajouterait de la revendication à la revendication et du quota genre au quota genre.

 

Tête de rat cherche Baobab, Queue de lion cherche Baobab.

 

 

 

Charles Guibo

 

Dernière modification lemardi, 08 septembre 2020 22:28

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

© 2011-2014 - Observateur Paalga - Tous droits réservés I Conception: CVP Sarl.