Menu

Fondation Bill & Melinda Gates : «Nous allons faire en sorte que les femmes acquièrent plus de pouvoir»(Melinda Gates)

Après une visite de 72 heures au Pays des hommes intègres qui a pris fin le mercredi 24 janvier 2018, la cofondatrice de la Fondation Bill & Melinda Gates poursuit son périple africain au Kenya. Au Burkina, l’hôte de marque a mis à profit son séjour pour s’entretenir avec « d’éminents membres du gouvernement afin de mieux comprendre les priorités en matière de développement et de trouver des mécanismes pour accélérer les progrès dans les domaines de la nutrition et de la planification familiale ». Ainsi, au nom de sa fondation, Melinda Gates a consenti à augmenter son soutien et de le porter à 23,5 milliards FCFA et ce, sur 3 ans, pour le financement des programmes en santé et en nutrition au Burkina.

Mais avant son arrivée, Melinda Gates, alors qu’elle était aux Etats-Unis, a accordé par téléphone une interview « exclusive » le jeudi 18 janvier 2018 au journal L’Observateur Paalga, dans laquelle elle a livré des messages tout aussi importants. Lisez!

En savoir plus...

Transport en commun à Ouagadougou : La SOTRACO sur cale ?

Pannes sèches à répétition, documents non en règle, fonds de roulement épuisé… la Société de transport en commun de Ouagadougou (SOTRACO) ne roule plus bien, selon des travailleurs qui n’en finissent plus de déplorer ses multiples pannes. Nous en avons rencontré certains, le 9 janvier 2018, qui ont souhaité garder l’anonymat pour éviter d’éventuelles représailles de la direction. D’un contingent de 28 cars, à ses débuts en 2003, l’entreprise se trouverait aujourd’hui avec seulement quatre bus opérationnels. Ployant sous le poids des dettes, elle ne serait plus à même de payer les salaires de ses employés. Et si elle n’est pas encore totalement sur cale, c’est parce qu’elle est biberonnée par l’Etat, qui verse depuis six mois le salaire des agents. « SOTRACO a disparu. Elle a fini de bouffer son capital. Banques et fournisseurs sont à ses trousses », affirment-ils. Pendant ce temps, le DG Pascal Tenkodogo reste inaccessible malgré nos sollicitations répétées.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS