Menu

Procès putsch manqué: Cette déclaration du 14 septembre dont Diendéré évite de parler

Après deux jours consacrés à sa déclaration liminaire, le général de brigade Gilbert Diendéré était toujours à la barre, hier ,28 novembre 2018 dans la salle des Banquets de Ouaga 2000, pour répondre aux questions du ministère public ; lequel a tenu à établir le fait que le général, au moment des faits, n’était plus dans la chaîne de commandement de l’ex-RSP mais a «curieusement» occupé le devant de la scène en donnant des ordres. Il est ressorti qu’un document dénommé Comité patriotique national pour la démocratie (CPND), rédigé dès le 14 septembre 2015, a été extrait de l’ordinateur du cerveau présumé du putsch. Cependant, «Golf» n’a pas souhaité s’étaler là-dessus, en décriant les conditions dans lesquelles ledit document avait été extrait.

En savoir plus...

Patrimoine culturel: Restitution des objets d’art africains

Après l’engagement d’Emmanuel Macron de restituer de façon temporaire ou définitive les objets d’art africains spoliés par la France entre 1885 et 1960 dans un délai de 5 ans, il a commis l’écrivain sénégalais Felwine Sarr et l’historienne d’art la Française Bénédicte Savoy de proposer des options en vue de leur restitution temporaire ou définitive. Le rapport a été remis le 24 novembre 2018. Il suscite des débats vifs en France et en Afrique où les arguments sérieux côtoient d’autres plus fallacieux.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS