Menu

Qualifications huitièmes de finale: L’espoir de tout un continent entre les griffes des Lions

L’Afrique a les yeux rivés ce soir sur le Sénégal qui va affronter la Colombie pour son dernier match dans le groupe H. Ce match est d’autant capital que les Lions de la Teranga avaient laissé filer leur chance de qualification face au Japon le dimanche 24 juin dernier (2 à 2) dans une rencontre qu’ils ont maîtrisée. Une victoire ouvrait dès lors les portes des huitièmes au seul représentant du continent toujours en lice.

Aujourd’hui contre la Colombie, il faut sortir les griffes de Lion. En théorie, ce n’est pas une mission impossible pour Sadio Mané et ses compères qui ont les moyens de prendre le dessus sur les Cafeteros. Mais il ne suffit pas de le dire, il faut le réaliser. Ce soir donc, un match nul suffirait au bonheur des Lions de la Teranga. Mais attention ! C’est le même petit point du nul dont les Super Eagles avaient besoin et qui se sont finalement inclinés devant les Albicelestes. C’est donc dire que les Sénégalais ne devraient pas aller à l’abordage avec une ambition très moyenne, car cela pourrait leur jouer un vilain tour. Ils devront aller avec l’esprit de la gagne.

L’équipe coachée par Aliou Cissé devra être à 200% de ses capacités dans la mesure où au vu du jeu de l’adversaire qui avait infligé un cinglant 3 à 0 la Pologne, avec un football mobile et très technique, ce ne sera pas une partie facile pour le dernier candidat africain.

Le moins que l’on puisse dire est qu’il faut jouer le coup à fond pour ne pas avoir de regret à la fin de cette explication. Mané, Wagué, Coulibaly Gueye et autres savent qu’ils sont très attendus sur ce coup et doivent prouver tout le bien qu’on dit d’eux. Il y a aussi qu’Aliou Cissé joue sa survie à cette rencontre d’autant qu’une qualification pour les huitièmes ferait taire une bonne fois pour toutes tous ses détracteurs. A l’inverse, une élimination pourrait écourter son bail à la tête des Lions.

Le moins que l’on puisse dire est que le Sénégal a toutes les cartes en main. Et mieux, il y a encore dans cette équipe des garçons qui sont sur le banc et qui attendent que l’entraîneur leur donne leur chance pour montrer l’étendue de leur talent. On peut citer Diafra Sakho, Keita Baldé ou encore Moussa Sow. En tout cas, quand on s’appelle Gaïndé ou Lions de la Teranga, il faut bien honorer le drapeau sénégalais comme l’avait si bien fait la génération 2002.

 

Kader Traoré

 

 

 

En savoir plus...

Mondial 2018 : Le Sénégal se complique la tâche

Après l’élimination des équipes maghrébines, à savoir celles de la Tunisie, du Maroc et de l’Egypte, de cette 21e coupe du monde, les chances d’accéder aux huitièmes de finale reposaient sur les épaules des Super Eagles du Nigeria et surtout sur celles des Lions de la Teranga sénégalaise. De ces derniers, après leur première sortie probante face à la Pologne (2-1) le 19 juin passé, on s’attendait à ce qu’ils rééditent l’exploit devant les Samouraï bleus du Japon. Cette opposition d’hier dimanche n’était autre que le choc entre les 2 vainqueurs de la première journée dans le groupe H. Le Japon, on se rappelle, avait aussi surpris la Colombie, la battant 2 à 1.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS