Menu

Observateur Paalga - Politiques

Soumane Touré six mois après : « Si on me suspend encore… »

Après trois mois de suspension de son parti, Soumane Touré nous revient à l’occasion du 55e anniversaire de sa formation politique qu’est le Parti de l’indépendance, du travail et de la justice (PITJ). Pour l’évènement, il a tenu une conférence de presse le vendredi 28 septembre 2018 à son domicile de Wemtenga. Après avoir été réduit au silence durant six mois, l’homme politique, droit dans ses bottes, a prévenu que ceux qui se hasarderaient à le suspendre une fois de plus le trouveraient sur leur chemin.

En savoir plus...

Procès putsch manqué : Et « l’intello » arriva au mauvais moment

La série d’audition ce 3 septembre 2018  a commencé avec le passage à la barre de l’adjudant-chef major  Moutuan Coumbia précédemment entendu le 1er septembre dernier. A sa suite, deux autres accusés, le lieutenant Siébou Traoré et le soldat de premier classe Adama Kaboré. L’intellectuel Siébou Traoré, car c’est ainsi que son conseil l’a qualifié au regard de son niveau d’instruction et de ses 2 à 3 années d’université, a plaidé non coupable. Parce qu’ayant pris fonction au sein du RSP le 14 septembre 2015, soit deux jours avant le début des évènements, on peut dire qu’il est arrivé au mauvais endroit (RSP) au mauvais moment, comme l’a soutenu son avocat, Me Mamadou Sombié.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS