Menu
Regard sur l'actualité

Regard sur l'actualité (245)

2e emprunt obligataire de l’année : L’Etat en quête d’une rallonge de 75 milliards de F CFA

 

Après un premier emprunt obligataire par appel à l’épargne  d’un montant de 75 milliards de F CFA lancé en avril dernier, l’Etat burkinabè est en quête de 75 autres milliards auprès du grand public de l’espace UEMOA, à travers une seconde opération  lancée le 12 septembre 2019 à Ouagadougou. Objectif, mobiliser des ressources complémentaires pour le financement du budget national. Aussitôt cet emprunt lancé, les souscriptions sont ouvertes et prendront fin le 3 octobre prochain. Au total, 7 500 000 obligations sont émises à raison de 10 000 F CFA l’unité avec un taux d’intérêt annuel net de 6,5%. La durée de l’opération, elle, est de 8 ans, soit de 2019 à 2027 et la Société burkinabè d’intermédiation financière (SBIF) en est l’arrangeur.

En savoir plus...

Rapatriement de Nigérians d’Afrique du Sud : Pont aérien au-dessus d’un torrent de xénophobie

A partir d’aujourd’hui mercredi 11 septembre 2019, c’est le début du retour au bercail pour 600 Nigérians fuyant l’Afrique du Sud. L’eldorado promis s’est transformé en un véritable enfer avec la nouvelle crue de xénophobie qui a occasionné à la date d’hier 12 morts depuis son déclenchement il y a de cela une dizaine de jours.

En savoir plus...

Xénophobie en Afrique du Sud : Cette tache qui enlaidit l’Arc-en-ciel

Et la chasse aux étrangers est encore ouverte en Afrique du Sud. En effet, depuis dimanche dernier à Johannesburg, on assiste à des scènes d’un autre âge avec incendies  et pillages de boutiques et de magasins appartenant à des étrangers. Dans un quartier populaire au sud de la ville, plus de 500 habitants s’en sont pris à des établissements appartenant à des émigrés, notamment des Pakistanais, des Somaliens ou des Nigérians.

En savoir plus...

Lutte contre le terrorisme : Le G5 Sahel va-t-il élargir son «périmètre de sécurité» ?

Faut-il étendre le « périmètre de sécurité » du G5 Sahel ? La question a toujours taraudé les esprits, et encore plus depuis le week-end écoulé, où en marge du sommet du G7 de Biarritz, une réunion consacrée à l’Afrique s’est tenue en présence notamment du président français Emmanuel Macron, de la chancelière allemande Angela Merkel et de Roch Marc Christian Kaboré, président du Faso et président en exercice du G5 Sahel.

En savoir plus...

Procès séparatistes camerounais : Un verdict qui vaut son pesant de crime

Dans un pays où la justice n’est pas réputée indépendante mais plutôt aux ordres de l’exécutif, pour ne pas dire du président Paul Biya, on ne sait pas sic’est ce dernier qui a proposé le tarif, mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est particulièrement salé. 

En savoir plus...

Attaque d’un détachement militaire dans le Soum : Aube sanglante à Koutougou

Un responsable politique burkinabè de premier ordre, qui aurait dû se taire, brandissait, il n’y a pas longtemps de cela, comme preuve du recul du terrorisme le fait que depuis un certain temps, les fameux «individus armés non identifiés» ne s’en prenaient plus aux Forces de défense et de sécurité (FDS), mais aux pauvres populations civiles qui semblent, il est vrai, laissées à elles-mêmes.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS