Menu

Regard sur l'actualité

Regard sur l'actualité (123)

Inhumation de Kofi Annan : Des hommages à l’aune de son aura

 

Au terme d’hommages funèbres de trois jours, Kofi Annan a été inhumé dans l’intimité familiale hier après-midi au cimetière militaire d’Accra. Le caractère privé et la sobriété de cette cérémonie d’inhumation ont tranché avec les hommages de sommités mondiales rendus à l’ancien Secrétaire général de l’ONU durant les funérailles nationales organisées en sa mémoire au Ghana. Pas moins de 10 chefs d’Etat et d’autres grandes personnalités comme la reine Beatrix des Pays-Bas où la veuve de Nelson Mandela, Grace Machel, ont fait le voyage à Accra pour s’incliner sur la dépouille mortelle de l’illustre disparu.

En savoir plus...

Nouveau gouvernement malien : Ce n’est pas le «baara»(1) qui va manquer

La boucle est bouclée ; autrement dit, le cycle de la présidentielle malienne vient de connaître son épilogue :  en effet, après le premier et le second tour du scrutin tenus les 29 juillet et 12 août 2018, après la proclamation de la victoire d’Ibrahim Boubacar Keïta, candidat à sa propre succession, suivie de sa prestation de serment et de la reconduction de Soumeylou Boubèye Maïga au poste de Premier ministre, les Maliens ont appris le dimanche 9 septembre la composition de leur nouveau gouvernement.

En savoir plus...

Angola : Joao Lourenço désormais seul maître à bord

Exit Edouardo dos Santos de la présidence du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), vive Joao Lourenço, désormais seul maître aux commandes du pays. En effet, l’épilogue du duel au sommet de l’Etat entre les deux hommes pourrait avoir été acté ce samedi à l’ouverture du congrès du MPLA. Dos Santos y a annoncé la fin de son mandat à la direction du parti, jetant visiblement l’éponge sous les coups de boutoir de Lourenço.

En savoir plus...

Discours d’investiture d’IBK / Sincérité ou propos de circonstance ?

 

« Je serai le président de toutes les Maliennes et de tous les Maliens, de toutes les régions et de la diaspora. De tous ceux qui m’ont apporté leurs suffrages. De tous ceux qui ont fait d’autres choix. De tous ceux qui ne se sont pas exprimés lors de l’élection présidentielle. » C’est ce qu’a promis le président malien, Ibrahim Boubacar Kéita, hier mardi 4 septembre 2018 lors de son investiture au Palais de la culture Amadou Hampâté Bâ.

En savoir plus...

Sénégal : Peine corsée et salée pour Khalifa Sall

 

Ç’en est fini, ou presque, des ambitions présidentielles de Khalifa Sall : la Cour d’appel de Dakar vient en effet de confirmer sa condamnation en première instance. En rappel, emprisonné depuis mars 2017, il a été condamné en février dernier par le Tribunal de grande instance de Dakar à une peine de cinq ans de prison et à une amende de 5 millions de FCFA pour faux et escroquerie sur fonds publics.

En savoir plus...

Six candidats recalés à la présidentielle en RDC : Une CENI pas si indépendante que cela

Faut-il croire Lambert Mendé, le volubile ministre de l’Information, porte-parole du gouvernement de Joseph Kabila ? Il a beau dire qu’aussi dure que soit la loi, elle reste applicable à tous et que, dans le cas d’espèce, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ne fait qu’y souscrire en toute indépendance, le doute tenaille plus d’un observateur de la situation politique congolaise sur l’indépendance de cette institution. Certes  une élection inclusive n’est pas synonyme de tolérance d’illégalités ou d’inconstitutionnalités des candidatures, mais il y a des exclusions qui font s’interroger sur la crédibilité du processus.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS