Menu

Regard sur l'actualité

Regard sur l'actualité (136)

ADO-Bédié : Divorce consommé

 

Ils étaient juste en séparation de corps ces derniers mois. Cette fois-ci, le divorce semble irrémédiablement consommé. Au lendemain d’une rencontre entre Henri Konan Bédié  et Alassane Dramane Ouattara à la résidence de ce dernier, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI)  a en effet annoncé hier jeudi 9 août 2018 qu’il se retirait du processus de création  du parti unifié du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

En savoir plus...

Côte Ivoire : La réconciliation vaut bien une amnistie

 

Alassane Dramane Ouattara est-il en passe de devenir le Drogba de la politique ivoirienne ? On ne peut s’empêcher de se poser cette question après son adresse du 6 août 2018, veille du 58e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, tant il a dribblé tous les acteurs et observateurs de la scène ivoirienne pour se positionner sur un terrain où on ne l’attendait pas vraiment. Puisqu’il avait pris rendez-vous avec ses compatriotes depuis le 11 juillet lors du premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement, l’on s’attendait à ce que celui qui envisage de se présenter à la présidentielle de 2020 confirme ou infirme ses intentions.

En savoir plus...

Jean-Pierre Bemba : Zone de turbulences pour un retour très encadré

 

C’est en principe ce mercredi 1er août que Jean-Pierre Bemba Gombo doit rentrer à Kinshasa. Un mois après avoir été acquitté et libéré par la CPI suite à son procès pour crime de guerre et crime contre l’humanité, il avait annoncé son retour lors d’une conférence de presse à Bruxelles. C’est dire si ce come-back dans le pays qu’il n’a pas revu depuis au moins une décennie constitue un événement. Mais le moins qu’on puisse dire, c’est que pour l’ancien pensionnaire de Schveningen, ce retour annoncé en fanfare risque fort de se transformer en périple semé d’embûches.

En savoir plus...

Acquittement Laurent Gbagbo : La «jurisprudence Bemba» fera-t-elle école ?

 

On ne sait pas s’il est dans le secret des dieux ou s’il dispose d’une boule de cristal, mais Bernard Houdin en est convaincu : Laurent Gbagbo sera libéré avant la fin de l’année. « Je pense que la CPI (Ndlr : Cour pénale internationale) est au bout du chemin. Au mois d’octobre ou de novembre, Laurent Gbagbo sera sorti de prison », a-t-il en effet affirmé dimanche dernier, à la surprise générale, sur RFI au cours du débat qui a suivi l’entretien de Guillaume Soro, le président de l’Assemblée nationale ivoirienne.

En savoir plus...

Echec du conseil national du RDS : Ouindélassida charge le Boussouma et «ses vassaux»

 

L’atmosphère au sein du Rassemblement pour la démocratie et le socialisme (RDS) n’est pas des plus sereines. C’est du moins ce qu’on peut dire à la lumière de la déclaration ci-après dont l’auteur n’est autre que le président de ladite formation politique, Ouindélassida François Ouédraogo, qui donne sa version des faits sur l’échec de la tenue d’une rencontre du 7 juillet 2018.

En savoir plus...

Présidentielle en RDC : Pari risqué de Jean-Pierre Bemba

Quand Jean-Pierre Bemba Gombo parle, c’est forcément un événement. Et d’événement, il en a été question hier mardi 24 juillet 2018 dans un hôtel bruxellois où il a donné une conférence de presse, la première depuis son acquittement et sa remise en liberté provisoire par la Cour pénale internationale (CPI) en juin dernier.

En savoir plus...

Discours du président congolais : Kabila n’a pas dit ce qu’on voulait entendre

 

Pour traditionnel qu’il soit, rarement discours sur l’état de la nation aura été attendu avec autant d’impatience et d’interrogations. Car si l’exercice est régulier, ce n’est pas tous les jours qu’il intervient dans un contexte comme celui-là. Reportée par deux fois, l’élection présidentielle congolaise doit en principe se tenir le 23 décembre 2018. Et dans cette perspective, la date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au 8 août prochain. Plus que quelques jours donc avant ce deadline, sans qu’on sache quelles sont les intentions réelles de Joseph Kabila. Dans ces conditions, nombreux sont ceux (députés, sénateurs, classe politique, diaspora, citoyen lambda…) qui s’attendaient à ce qu’il lève ne serait-ce qu’un petit coin de ce voile secret dont il couvre ses intentions.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS