Menu
Regard sur l'actualité

Regard sur l'actualité (210)

Restitution des biens culturels africains : La France fera-t-elle œuvre de pionnière ?

 

Chose promise, chose due ! Le président Macron l’avait annoncé le 28 novembre 2017 lors de sa visite au Burkina ; le rapport  Bénédicte Savoy- Felwine Sarr en balise le chemin : 90 000 objets d’art d’Afrique subsaharienne pourraient être restitués à leurs pays d’origine d’ici cinq ans. C’est du moins ce que laissent entrevoir les conclusions des travaux des deux experts que Paris avait commis pour réfléchir sur la mise en œuvre de restitutions temporaire ou définitive d’éléments du patrimoine africain.

En savoir plus...

Insécurité au centre du Mali : La preuve par le rapport de la FIDH

 

- 40% de toutes les attaques répertoriées dans le pays ;

 

- 65% des écoles fermées, dont 264 dans la seule académie de Mopti ;

 

- 1200 civils tués ces deux dernières années, dont 500 entre janvier et août 2018 ;

 

- une cinquantaine de villages léchés par les flammes ;

 

- 30 000 personnes déplacées.

En savoir plus...

Candidat unique opposition congolaise : Session de colmatage à Bruxelles

 

Des conciliabules à Kinshasa, une réunion à Bruxelles, une oreille tendue vers Washington : c’est le remue-ménage dans les états-majors des partis politiques en RDC. A moins d’une semaine de l’ouverture de la campagne électorale, prévue pour le 22 novembre, l’agitation du landerneau politique y va crescendo. Et l’évènement dans l’évènement, c’est assurément la rencontre d’hier à Bruxelles d’opposants congolais ; une suite des négociations de Genève pour tenter de sauver ce qui reste de l’accord qui en est issu après la volte-face de Félix Tshisekedi et de Vital Kamerhe.

En savoir plus...

Candidat unique de l’opposition en RDC : Gare à un accord feu de paille !

 

Dur, dur a-t-il été pour l’opposition congolaise de trouver un candidat unique à la présidentielle annoncée du 23 décembre prochain. Les rounds des négociations entre ses sept ténors se suivaient  et se ressemblaient jusqu’en cette soirée du 11 novembre 2018. En deux longs huis clos, tenus samedi et dimanche derniers, la fumée blanche d’un accord est apparue à Genève : Martin Fayulu de la Dynamique de l’opposition a été désigné pour porter les couleurs de toute l’opposition, ou du moins dans ses sept tendances les plus représentatives regroupées autour de Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Adolphe Muzito et bien sûr Martin Fayulu, l’oint du moment.  Bonjour alors les espoirs revigorés de ceux qui en RDC, et au-delà, souhaitent l’union sacrée de l’opposition  pour battre le dauphin de Joseph Kabila.

En savoir plus...

Présidentielle malgache : Rajoelina et Ravalomanana, le match de la revanche

 

Le premier tour de l’élection présidentielle malgache  s’est déroulé dans un calme remarquable. Les 36 candidats se sont investis dans la campagne,  tambours battants, avec des moyens très disproportionnés. En effet, pendant que les candidats les plus en vue, Andry Rajoelina, Marc Ravalomanana et Hery Rajoanarimampianina, utilisaient de grands  moyens logistiques et motivaient leurs potentiels électeurs avec de multiples gadgets, les 33 autres avaient du mal à faire le tour de toutes les régions du pays pour se faire connaître.

En savoir plus...

Prestation de serment Paul Biya : Et pourtant l’urgence est ailleurs

Paul Biya a prêté serment ce mardi 6 novembre 2018, après la décision du Conseil constitutionnel qui l’avait déclaré vainqueur de la présidentielle du 7 octobre. C’est donc devant une assemblée très largement acquise et sous les ovations des personnalités conviées à l’événement que l’octogénaire est arrivé à l’Assemblée nationale pour sa septième prestation de serment.

En savoir plus...

Etat de santé d’Ali Bongo : Ping a raté une occasion de se taire

De quoi souffre exactement Ali Bongo Odimba ? C’est la question que les deux millions de Gabonais se posent depuis un certain temps. Comme toujours, ce qui touche à la santé de nos dirigeants relève du secret d’Etat, surtout dans nos pays où le simple fait d’en parler a valu à des journalistes d’être inquiétés.

En savoir plus...

Réconciliation Salva Kiir/Riek Machar : Osons espérer que c’est pour de bon

 

Ils se sont encore retrouvés et la scène des retrouvailles était émouvante. Mercredi dernier à Juba, capitale du Soudan du Sud, une grande cérémonie pour la paix a été organisée et a permis aux deux frères jusque-là ennemis, Salva Kiir et Riek Machar, de se retrouver et de fumer du même coup le calumet de la paix. Le premier est l’actuel président du Soudan du Sud et le second en était le vice-président et s’est mué en chef rebelle.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS