Menu
Politique

Politique (628)

Organisation du 11-Décembre à Banfora : Le Pr Abdoulaye Soma dénonce un sabotage

 

Le 11 décembre dernier, le Burkina Faso a commémoré à Banfora dans la région des Cascades le 60e anniversaire de son accession à l’indépendance sur le thème «Cohésion nationale et engagement patriotique pour le développement durable du Burkina Faso dans un contexte d’insécurité et de covid 19 ». Une célébration qui a raté ses objectifs selon le professeur Abdoulaye Soma, lequel a dénoncé, lors d’une conférence de presse le lundi 14 novembre 2020 à Ouagadougou, un bâclage dans l’organisation des festivités.

En savoir plus...

Présidentielle nigérienne : «Saï Bazoum» (1)

Présidentielle nigérienne : «Saï Bazoum» (1)

 

La campagne pour les élections législatives et présidentielle du 27 décembre 2020 s’est ouverte le 5 décembre dernier au Niger. Pour la conquête du fauteuil suprême, 30 personnalités se disputent l’objet de toutes les convoitises. Dans ce peloton touffu, un  fait la course en tête : Mohamed Bazoum de la formation au pouvoir, le Parti national pour la démocratie et le socialisme (PNDS-Tarayya), qui multiplie  meetings et  rencontres sectorielles à Niamey et à l’intérieur du pays. Le cri de ralliement de ses partisans qui rêvent d’un coup K.-O., «saï Bazoum», entendez «Bazoum ou rien» en haoussa.

En savoir plus...

Daouda Simboro, directeur national de campagne du MBF : «Chacun aura tiré leçon de sa véritable valeur»

 

Il est le directeur national de campagne du Mouvement pour le Burkina du Futur (MBF), parti sous lequel il  a été député à ce scrutin. Daouda Simboro, puisque c’est de lui qu’il s’agit, s’est prononcé à l’occasion d’un entretien qu’il nous a accordé le mercredi 2 décembre 2020 au siège de la Banque agricole du Faso (BADF) à Ouagadougou  sur, entre autres sujets : l’organisation des élections couplées de cette année,  ses projets futurs et ses rapports avec le premier responsable de l’Union pour le progrès et le changement(UPC), formation politique qu’il a quittée il y a trois ans maintenant. Pour l’actuel DG de la BADF, chacun aura tiré leçon de sa véritable valeur à l’issue  de ce double scrutin. 

En savoir plus...

Elections du 22 novembre 2020 : « Tout... a conféré à ce scrutin un piteux niveau d’organisation » (Topan Sané, directeur national de campagne)

 

Le 30 novembre 2020, la direction nationale de campagne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) s’est prononcée sur les élections tenues le 22 novembre passé.  Elle dénonce des insuffisances, des irrégularités, de multiples dysfonctionnements « comme jamais depuis 1991 ». Et tout cela aurait conféré à ce scrutin un piteux niveau d’organisation. Malgré ces manquements qu’il a décelés dans le processus électoral, il a dit qu’il ne formulerait pas de recours, pour le moment, concernant l’élection présidentielle. Mais pour ce qui est des législatives, les candidats ont été instruits de formuler des recours au cas par cas dans leurs circonscriptions électorales.

En savoir plus...

Résultats provisoires présidentielle 2020 : Eddie, grand vainqueur… des perdants

 

Cinq jours après les élections couplées du 22 novembre 2020, la CENI a proclamé hier en début d’après-midi les résultats provisoires de la présidentielle. En attendant le verdict définitif du Conseil constitutionnel, c’est le candidat du MPP, Roch Marc Christian Kaboré,  qui a été déclaré vainqueur avec 57,87% des suffrages exprimés.

En savoir plus...

Résultats provisoires présidentielle 2020 : L’opposition politique en prend acte

 

Après la proclamation des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 22 novembre 2020 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’opposition politique et singulièrement les candidats signataires de l’Accord politique de Ouagadougou ont fait une déclaration dans laquelle ils disent en prendre acte et se réserver le droit d’utiliser les voies légales de recours pour traiter les irrégularités constatées le jour du scrutin.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS