Menu
Politique

Politique (640)

Eddie donne l’assaut depuis ‘’ses terres d’origine’’

 

Le samedi 1er novembre 2020 à Tenkodogo, le candidat du CDP a lancé officiellement sa campagne, dit-il, sur ses terres d’origine. Puis, le 2 novembre il a enchaîné deux meetings respectivement dans le Koulpélogo et le Kourittenga. Partout où il passe, il explique ses ambitions politiques. Notamment son engagement à mettre fin à la guerre asymétrique imposée par les terroristes. « Allez-y leur dire de faire leurs valises, car Eddie arrive », répète-t-il à chaque occasion.

En savoir plus...

Zèph prêt à négocier avec les terroristes mais…

 

Au 2e jour de sa campagne électorale, le candidat de l’Union pour le progrès et le changement (UPC)  à la présidentielle s’est rendu dans la région de l’Est. Dans cette partie du pays, peinte en rouge par les chancelleries occidentales du fait de sa dangerosité sur le plan sécuritaire, Zèph a axé son intervention sur cet thème et  sur le tronçon Gounghin-Fada N’Gourma, qu’il a qualifié de « route de la honte ». Pour ce qui est des attaques terroristes, d’une manière générale, le porte-drapeau du parti du Lion se dit prêt à négocier avec les semeurs de troubles, mais prévient qu’il ne marchandera guère l’intégrité du territoire national, la laïcité de l’Etat et le système démocratique.

En savoir plus...

Législatives 2020 : Les quatre SENS de Me Kam

 

Porté sur les fonts baptismaux en août dernier, le mouvement SENS de Me Guy Hervé Kam sera au rendez-vous du 22 novembre prochain. Les législatives, auxquelles il est candidat, seront marquées durant la campagne électorale par la sensibilisation des populations à  des projets de loi que le mouvement entend défendre au cours de la prochaine législature.  C’est ce qu’on peut retenir de ce point de presse animé lundi 2 août 2020 à Bobo-Dioulasso par la coordination du mouvement.

En savoir plus...

Elections de novembre 2020 : «Pingre-kuni» engagée pour un scrutin apaisé

 

La cérémonie de récompenses des Pingre-kuni a mis en lumière  des personnalités, des personnes morales qui se sont distinguées dans leurs actions en faveur de la paix et de la cohésion sociale. Au total 10 prix ont été décernés au cours d’une soirée, le 24 octobre 2020, au palais de la Culture Jean Pierre Guingané.

En savoir plus...

Elections Couplées du 22 novembre : Les acteurs s’engagent pour une campagne apaisée

Les partis politiques, les formations politiques, regroupements d’indépendants, médias, organisations de la société civile et entreprises de publicité ont procédé à la signature du pacte de bonne conduite ce lundi 26 octobre. Ainsi les parties prenantes s’engagent à promouvoir la paix et à renforcer la culture démocratique au Burkina Faso.

En savoir plus...

Elections du 22 novembre : « La CENI ne peut pas garantir des élections libres et transparentes » Pascal Zaida, responsable du CED

 

La Coordination nationale des OSC pour la patrie (COP) composée du Cadre d’expression démocratique (CED) de Pascal Zaida et du M21 de Marcel Tankoano, a animé  une conférence de presse ce jeudi 22 octobre. Au cours de celle-ci, les conférenciers dénoncent des risques de fraude qui pèsent sur le processus électoral et peuvent entrainer une crise postélectorale.

En savoir plus...

Elections du 22 novembre : Forces et faiblesses du fichier selon les experts

 

Après une semaine de travail d’équipe, les membres du Comité d’audit international du fichier électoral burkinabè ont présenté le rapport de leurs travaux dans l’après-midi du 21 octobre 2020 à Ouagadougou. L’œil des experts révèle que le fichier comporte des forces et des faiblesses : « Il est constamment amélioré mais ne peut faire l’économie d’une refonte, compte tenu de ses limites ». Au regard de l’importance du sujet, nous vous proposons in extenso la synthèse du rapport, présenté par l’un des experts, Cyril Kulenovic.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS