Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Procès Hissène Habré : L’ex-dictateur rattrapé par la Justice

Enfin un ouf de soulagement pour les parents des victimes, les victimes survivantes du régime d’Hissène Habré ainsi que pour les organisations africaines et internationales des droits de l’homme qui auront ferraillé pour que celui-ci rende compte des crimes qu’on lui reproche : plus de 40 000 morts en détention ou par exécution sous son règne de 1982 à 1990 dont 4 000 nommément identifiés ; ce à quoi il faut ajouter que, selon l’avocat américain Redd Brody, principal enquêteur de Human Rights Watch dans cette affaire, l’ex-dictateur a pris la précaution de « vider » les coffres avant sa fuite à Dakar.

En savoir plus...

Modification constitutionnelle au Rwanda : Chronique d’un tripatouillage annoncé

L’affaire était annoncée depuis belle lurette, d’abord par les formations politiques de la galaxie FPR (Front patriotique rwandais), puis par le parti au pouvoir lui-même, tous désireux de voir le président Paul Kagamé briguer un troisième mandat. Aujourd’hui elle est pour ainsi dire dans le sac, puisque le Parlement réuni ce mardi s’est prononcé en faveur de la révision constitutionnelle qui permettra à l’homme fort de Kigali de se présenter en 2017.

En savoir plus...

Mort de Mohamed Aly ag Wadoussène : Un trophée de choix pour Barkhane

Fin de parcours pour Mohamed Aly ag Wadoussène. Ce terroriste, haut responsable d’AQMI au Mali, a en effet trouvé la mort ce dimanche lors d’une opération des forces spéciales françaises au nord de Kidal. Un scalp de premier choix, car celui qui vient de prendre un aller simple pour les enfers était bien connu des services de sécurité maliens et français.

En savoir plus...

Fragilité accord d'Alger : La preuve par Nara

Ce samedi matin, soit une semaine jour pour jour après la signature de l’accord de paix d’Alger à Bamako, l’armée malienne a repoussé une attaque d’une de ses positions (un camp) à Nara au centre du pays et non loin de la frontière avec la Mauritanie ; bilan (provisoire) : trois tués côté soldats loyalistes contre neuf au sein des assaillants. Il n’aura donc fallu que sept jours pour que le délicat arrangement politique intermalien signé à grande pompe avec force symboles et effusion (voir L’Observateur n°8896 du lundi 22 juin 2015) montre des fissures.

En savoir plus...

Affaire El Béchir en Afrique du Sud : La raison d’Etat est toujours la meilleure

Partira, partira pas ? C’était la question que nombre d’observateurs du sommet de l’Union africaine (UA) à Johannesburg se posaient toujours hier lundi dans la matinée. Mais la réponse n’a pas tardé à venir puisqu’aux environs de midi (heure locale), le président soudanais, Omar el Béchir, a fendu les airs à bord de son avion présidentiel à partir d’un aéroport militaire de Johannesburg. Et ce, sans attendre la décision du tribunal de Pretoria concernant son arrestation et son transfèrement à la Cour pénale internationale (CPI).

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS