Menu
FLASH INFOS

Les élucubrations de Toégui : Le Faso, En marche !

Ça va arriver à mon argent. Figurez-vous que j’aurais dû remettre ses élucus à Nakibeugo depuis ce matin et je n’ai rien foutu. Je n’ai pas tracé une seule ligne pour la page 6. Cette présidentielle française m’a pris tout mon temps. Je suis à la télé et à RFI à la fois.

 

Je vous le dis, le résultat de l’élection française ne me fait ni chaud ni froid. De la gauloiserie teintée toujours de bling bling. Sarko qui divorce sans état d’âme pour convoler avec une star du show-biz… Hollande qui fait le mur la nuit pour retrouver sa dulcinée perché sur une Vespa, comme un vulgaire loubard de banlieue. Et voilà ce nouveau venu qu’on présente comme le plus jeune de ceci, le plus jeune de cela et qui est marié à une mamie de 64 ans, lui qui en a 39. Ces valeurs morales ne sont pas les miennes.

Comment s’appelait la première épouse de Sarkozy ? Cécilia. Est-ce que vous l’avez su ? Le compagnon de Cécilia était à Ouaga il y a moins de 2 ans. Il avait organisé une exposition huppée de standing international à Ouaga 2000.

Chef Kanzim, le temps presse. Dites-moi en deux mots, avez-vous lu la dernière Antanerie ou Antarinade ? La où elle parle du ministre Alpha… Je n’ai rien compris. Vous êtes sûr qu’elle n’a pas pété les plombs la fille ?

A moi Zeph, deux mots ! Cher Président il y a un gars qui a travesti vos propos à la radio. Voilà, Président, tout le monde l’a entendu, vous aviez dit un jour qu’un voleur teint clair est un voleur et qu’un voleur teint noir est un voleur. Vous l’avez dit urbi et orbi et c’est passé dans la mémoire collective. Et voilà qu’un Mochichi a déclaré à une radio Mochichi FM que «Zeph a dit qu’un voleur court de taille est un voleur et qu’un voleur grand de taille est un voleur ». C’est ce qu’il a dit cher Président cet énergumène qui ne vous veut pas du bien.

Aujourd’hui je n’ai pas pu me retenir. J’ai osé m’adresser à Zeph. Les gens disent qu’un élucubreur peut tout dire sans la moindre crainte à n’importe qui. A d’autres ! Il ne faut pas me blaguer tuer. Je vous mens chaque fois que je vous dis que j’élucubre par wasard. Si j’élucubrais par wasard je ne ferais pas de vieux os.

Pourtant j’ai parfois des choses à dire à Zeph. Mais dès que l’envie me prend mes couilles se rétrécissent immédiatement. J’ai dit mes couilles, pas mon bakari. Compris Anta ?

En fait ce n’est pas de Zeph que j’ai peur. Je n’ai même pas peur de ses lieutenants. Ni Nathanaël Ouédraogo, ni Rabi Yaméogo, ni Denis Nikièma. Je n’ai même pas peur des UPCistes de base. Ceux dont j’ai peur ce sont les CFOP de la 25e heure. Eux ils ne savent pas ce qu’éculubrer veut dire. C’est curieux mais je suis comme ça. Autant je n’ai pas peur de la Majorité présidentielle autant j’ai peur de l’Opposition politique. Par exemple, autrefois je parlais du Tukguili sans crainte bien qu’il y avait Mahamadi Kouanda dans le Tukguili. Aujourd’hui aussi, vous l’avez constaté, tous les mardis j’élucubre sur les RSS et je suis toujours là, bien en chair.

Mais, élucubrer sur l’Opposition, je n’ose pas, même si vous dites que Tukguili d’hier c’est RSS d’aujourd’hui.

Pourtant je devrais pouvoir parler à Zeph. On dit bien que « qui aime bien châtie bien non !? »

C’est à cause de cette trouille que je n’ose pas dire à Zeph ce que je pense. Lors du meeting par exemple, je n’ai pas aimé lorsque Zeph avait fait allusion à l’Insurrection. Il avait dit en badinant que si pour cette fois le meeting a lieu à la Maison du Peuple la prochaine fois ce pourrait être à la Place de la Nation. En entendant cela j’ai eu froid au dos. Je savais que c’était du badinage mais il ne faut pas badiner sur tout. Le jour du meeting encore, toujours sur l’air du badinage, Zeph a dit que pour cette fois ce n’était qu’un meeting mais la prochaine fois, après le meeting il pourrait y avoir une marche.

Zeph, tu veux nous tuer non !? Faut faire pardon, il ne faut plus faire la moindre allusion à l’Insurrection. Je t’en prie même si par inadvertance le mot Insurrection sortait de ta bouche, il faut vite toucher du bois. Tu sais que nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge avec les portes de l’enfer de Laurent Bado qui planent toujours sur nos têtes. Faut faire pardon Zeph. Janvier 1966… 30-31 octobre 2014. Ça suffit. Ne cherchons pas à remporter la palme des insurrections. Prions plutôt le Tout-Puissant afin que nous connaissions à notre tour une élection présidentielle démocratique avec la participation de partis politiques tel « Le Burkina insoumis », tel « Le Faso, En marche », tel « Le Faso debout », tel « Ensemble, le Burkina » ! Une élection présidentielle avec peut-être l’avènement d’un surdoué de 19 ans qui va venir sonner le « Dégagisme » pour tous les sociaux démocrates du MPP de Salifou Diallo, du CDP d’Achille Tapsoba, de la cinquantaine d’autres sociaux démocrates. Le « Dégagisme » pour tous les libéraux tel l’UPC de Zéphirin Diabré, le Faso Autrement D’Ablassé Ouédraogo, l’ADF/RDA de Gilbert Ouédraogo. Un surdoué qui va sonner le «Dégagisme» pour les Tête de rat anonymes et les Queue de lion anonymes.

Lors du meeting à la Maison du peuple, il y a eu un autre fait qui atteste que Zeph a tendance a voir le verre à moitié vide. S’adressant à la foule de militants il a rappelé les paroles du Président Salifou Diallo à la cérémonie de clôture du discours à la Nation du Premier ministre. Le Président de l’Assemblée s’était adressé au Premier ministre pour lui dire que si à son prochain discours à la Nation il ne se présentait pas avec les milliers de milliards du PNDES dans une valise il trouvera tout Ouaga au sein de l’hémicycle.

Zeph avait omis de dire que lorsque Salifou Diallo disait ses paroles c’était dans le seul but de dérider quelque peu les députés qui avaient passé plus de 3 heures à écouter le Premier ministre. Gorba fait peur ? Peut-être bien, mais il faut lui reconnaître une qualité. De temps en temps il gratifie son auditoire d’une plaisanterie parlementaire. Ce n’est pas rien et on ne peut pas en dire autant de tous ceux qui l’ont précédé au perchoir, de Roch Marc Christian Kaboré à Ouattara Soungalo en passant par Maurice Mélégué Traoré. Et surtout pas….surtout pas de Sy Chériff. Vous aviez vu Sy Chériff esquisser un sourire ou livrer une petite histoire drôle pour ses députés ? En tout cas pas en étant perché au perchoir.

S’il arrive aux députés de se délecter des bons mots de Salifou Diallo, leur Président, il n’en est pas de même des ministres qui viennent au charbon. Eux ne cherchent qu’à quitter l’hémicycle au plus tôt tout en se demandant ce qu’ils sont venus chercher dans cette galère.

Je crois que les ministres n’aiment pas beaucoup Salifou Diallo. Si, ils l’aiment s’ils sont ensemble au siège du Soleil Levant mais se méfient de lui quand ils sont à deux pas du perchoir.
Je reviens à Zeph. Lorsqu’il a annoncé une motion de censure j’aurais voulu avoir les raisons d’un tel acte. Ne pouvant pas approcher le Président en personne, je me suis adressé à un CFOPiste non UPCiste. C’est-à-dire un CFOPiste comme ci comme ça

- Peux-tu me dire pourquoi vous voulez déposer cette motion de censure ?

- C’est pour faire tomber le gouvernement.

- Oui, je sais qu’une motion de censure c’est pour faire tomber le gouvernement. Mais si cette motion ne passe pas, à quoi aurait-elle servi ?

- Elle aura servi à emmerder le gouvernement.

- A emmerder le gouvernement, et à quoi ça sert d’emmerder le gouvernement ?

- Ben à emmerder le gouvernement c’est tout. Tu ne sais pas ce que c’est que d’emmerder le gouvernement ?

- Non. Est-ce à dire que vous êtes un parti emmerdeur ?

- Nous sommes un parti d’opposition. Un parti d’opposition c’est fait pour emmerder le gouvernement.

- Pas tous les partis d’opposition à ce que je sache.

- Tu connais un parti d’opposition qui ne cherche pas à emmerder le gouvernement ?

- Oui.

- Lequel

- L’Alliance pour le Progrès et la Liberté APL de Joséphine Tamboura.

- Kiorr ! Tu en connais un autre, de parti non emmerdeur ?

- Oui.

- Lequel ?

- L’OBU

- Quoi ça ?

- L’OBU.

- Toégui fous moi la paix avec tes élucubrations. Moi j’ai à faire. Nous allons emmerder et emmerder.

Commentaires   

0 #7 Mechtilde Guirma 09-05-2017 22:29
Ça c'est fort. Un vieux mossi nous disait il y a de cela une cinquantaine d'années que le monde «s'est retourné à l'envers, et les affaires-là aussi ont suivi le cours». Parlant d'affaires il nous a expliqué ceci «Voyez les jeunes, avant, quand on allait aux toilettes, c'était d'abord le bakari qui projetait son liquide comme un arrosoir afin que le KK s’y dépose en toute douceur, mais aujourd’hui c’est le contraire, l’autre est projeté comme une fusée avant que l'arrosoir se déclenche». Ceci dit chers amis le monde aussi «est devenu à l'envers». En effet, moi qui croyais que Yé (ya yê boiboiga neba yemsé) était mon vrai et seul ennemi intime Ohlala pardon, pardon beaucoup, je voulais dire : mon vrai et seul AMI INTIME, voilà que c'est le contraire. Sinon, comment oser envisager le dégagement de mon prince Toégui et me garder moi Mechtilde Guirma sa princesse ? Il faut l'entendre, non ! l'écrire, Ho, moi aussi je commence à «éculubrer», ach, à é-lu-cu-brer (je l'ai écrit 100 fois parbleu). Bref : «FAUT-IL LE LIRE POUR LE CROIRE !».
Citer
0 #6 Kanzim 09-05-2017 13:55
M TOEGUI : vous avez raison en ce qui concerne les ministres représentant le gouvernement lorsque celui-ci est interpellé à l’Assemblée Nationale : on sent une frayeur qui étreint leur gorge, comme s’ils étaient soumis à la terreur du diable. Certains finissent par maugréer que « ce point ne relève pas de mon département » ou de marmonner que « on m’a demandé de représenter le ministre concerné à la dernière heure ». Comme s’il n’avait pas au sein du gouvernement, un ministère chargé des relations avec le Parlement. En fait les ministres qui tremblent sont des ministres-clima tiseurs, et ne connaissent de leur département que le fauteuil moelleux et la 4X4 de luxe. Mais face à leurs responsabilités , ils ressemblent à leur DAF face à l’ASCE/LC. Surtout lorsque c’est un Alexandre SANKARA ou ZOUNGRANA Yaya qui pose les prémices de la tance ou réprimande, en attendant les vérités de Salif DIALLO. En ce qui concerne Macron et les macronistes, j’avais espéré que ce jeune apporterait du nouveau dans les relations France Afrique. Mais ne voilà-t-il pas qu’un émigré par mode, un in=illustre inconnu de l4afrique ayant mordu la poussière dans sa quête du pouvoir au Bénin, ne voilà-t-il donc pas que le hibou ayant flairé a proie, rappela au souvenir des africains, qu’il a fait ‘ENA avec Macron, qu’il connaît ce que sera la politique africaine de Macron ? Ce serait une grave erreur de la part de macron que de s’allier les services de soi-disant experts de l’Afrique, déjà envoyés en service commandé par le syndicat des chefs d’états africains. Ce sera le tour des ministres des affaires plutôt étranges, étrangers qu’ils sont tous des réalités de leurs pays, d’aller se prosterner pour préparer les salamalecs de leurs maîtres-préside nts. Pour connaitre le style de prosternation du nôtre, il faut lire Anta dans son post du 3 mai dernier et relatif à l’article de l‘Observateur Paalga intitulé « Dialogue politique Union européenne/Burk ina : Alpha peste contre l’opposition » : un post d’une haute valeur intellectuelle et culturelle. Et qui devrait faire réfléchir beaucoup sur à la violence verbale avec laquelle on leur dira « DEGAGE ». Merci beaucoup à l’internaute Yé, de me considérer d’ores et déjà comme ne devant point dégager, mais plutôt rester et rester encore.
Citer
0 #5 Anta 09-05-2017 11:23
Heinheiiiin, maintenant Toégui, tu me prouves que tu es un vrai "Bantaré", et t'en t'entends mieux en poudre de tête de tortue, en "lom-lom devant et derrière" qu'en Lectio divina. Ce que j'ai dis l'autre jour sur le "lamenteur national" est tiré des Lamentations de Jérémie.Quand j'ai entendu les gémissements de Poulot, je me suis vite souvenu de Jérémie et j'ai dit: "c'est la réincarnation du prophète pleureur". Aujourd'hui je te laisse avec tes propos machos sur le petit Macron: quand Toégui, à 70 ans épouse une nymphette tout le Samogoland applaudit à se rompre les phalanges, mais quand Mami veut se refaire une jeunesse, on crie au scandale. C'est vous seuls qui aimez le bon? Entre Trump et Madame Macron que je trouve bien conservée pour son âge qui est plus blâmable? Je te laisse aussi avec tes partis "Mangeocrates" qui qui s'en vont deçà, delà, pareilles à des feuilles mortes de décembre. Je vais te parler des 6,2% de croissance de ton frangin, le Kaba (Kamana). Il sautillé presque l'autre jour devant les Députés, comme un Archimède Samo, en criant:"Burkina is Back, nous avons fait 6,2% de croissance". C'est vrai! C'est bien! J'ai fait mes calculs et j'ai vu que les Inoussa Kanazoé, lui-même Kaba, les voleurs du SIAO, tous les bandits en faso danfani brodé me volent. Je devrais avoir 1175f en plus cette année sur ma part de PIB. Mais Inoussa, sur les 6.2 qu'on devait se partager a pris plus de 10milliards, Kaba a dissipé 25 millions à Taïwan, les bandits du SIAO ont "wamé" 200millions, sans compter les autres vols cachés et non découverts. Je veux mon argent! Depuis ce matin je suis fâchée à cause de ça! Je veux mon argent hein! Il faut dire à ton frangin que je réclame mon argent! Après ça, si on parle vous vous mettez à geindre comme des enfants gâtés!Tchrrrr!
Citer
0 #4 yé ! 09-05-2017 10:18
Toegui, il faut que je marie !!! Aujourd'hui même ! Avant la tombée de la nuit... Avec une fillette de 19 ans. Oui, je me sens porteur du Dégagisme :

Toegui, dégage, dégage, DÉGAGE, DÉGAGE !!!

Anta bouche-impie, DÉGAGE !

Koro Yameyelle braconnier-hâbl eur, DÉGAGE !

Sidzabda mensonge-perman ent DÉGAGE !

LoiseauDeMinerve qui-énerve-Anta , DEGAGE !

Mechtilde... Je n'ai rien dit !

Kanzim RESTE !!!

Les couilles rétrécies et les lom-lom défraichies, dégage !

Tous les vieux profiteurs du 3wlobs, dégage !!!

PS. Toegui, j'ai trouvé un exorciste pour la bouche de Anta. Dis-moi si tu veux son adresse.
Citer
0 #3 Sidzabda 09-05-2017 08:22
effectivement, ils veulent emmerder le gouvernement. l'UPC voulait seul introduire cette motion de censure, mais vu que les autres partis ne sont pas d'accord, il tente de les embarquer pour une cause qui n'en est pas une. alors, Zeph, si ton statut c'est emmerder les autres, il faut nous laisser en paix car on n'a pas encore fini de payer les crédit de l'insurrection, il ne faut pas en rajouter d'autres? d'ailleurs, personne ne te suivra. comme j'ai appris que Toégui était à ton meeting, je suis bien content car il y avait plus d'observateurs que de participants, ce qui est une bonne nouvelle. aucune de ces personnes ne viendra à la place de la Nation pour marcher
Citer
0 #2 LoiseauDeMinerve 09-05-2017 08:06
Marine n’a pas perdu et Macron n’a pas vaincu. Il a fallu un arrangement honteux et antidémocratiqu e pour faire élire un Président fragile et sans assise à la merci d’une future Assemblée dont il n’aura pas forcément la collaboration. Drôle de démocratie où des désavoués au 1er tour, au lieur de fermer la gueule et se retirer de la scène, appellent à voter contre un candidat qui été démocratiquemen t porté au 2nd tour. La logique démocratique est véritablement faussée et donc avons-nous assisté á une fausse élection gauloise.
Citer
0 #1 Win 08-05-2017 23:27
Toegui, fini donc tes histoires de gauche et droite? De l’échelle de conseiller à président en passant par député et autres éboueries?
Le monde change, il faut te mettre à la page!
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut