Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Politiques

Me Barthélemy Kéré, président de la CENI : «Nous n’avons pas élaboré de budget pour le référendum»

Débutée le 29 avril 2014, l’opération de révision des listes électorales de la présidentielle de 2015 coûtera un peu plus de 6 milliards de FCFA. Or c’est près de 11 milliards que le gouvernement a affectés à la CENI pour «l’opération fichier électoral». Il y a un surplus donc, qui donne lieu à toutes les conjectures. En effet, pour certains, cette rallonge budgétaire trahit un agenda caché : la tenue d’un référendum sur l’article 37. Qu’en est-il exactement ? La réponse avec le président de l’institution en charge de l’organisation des scrutins dans notre pays, Me Barthélemy Kéré dans cette interview, au cours de laquelle il apporte de précieux éclaircissements sur le processus d’enrôlement des Burkinabè vivant à l’étranger et les conditions de leur participation à la présidentielle à venir et à un éventuel référendum.
L’opération de révision des listes électorales coûtera un peu plus de 6 milliards de FCFA. Pourtant, c’est près de 11 milliards que la CENI a reçus du gouvernement. Le surplus est-il destiné à l’organisation d’un référendum, comme le pensent certains ?

En savoir plus...