Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Souvenirs du Zinda des années 80 : Alain Bootz invite Jean Marie et Abdouramane à récupérer leur cahier

Abdouramane Ouédraogo de la classe de 6e I1, promotion 1979-1980 au lycée Philippe Zinda Kaboré, si vous êtes en vie, vous avez jusqu’au 25 mars 2017 pour vous présenter à l’hôtel Ricardo de Ouagadougou en vue de rentrer en possession de vos cahiers de leçons de français. Votre prof. Alain Bootz est dans la capitale burkinabè et voudrait vous rencontrer afin de vous les rendre.

 

De blanc vêtu, la barbe presque pendante, les cheveux disparates, Alain Bootz s’est présenté à L’Observateur Paalga dans la matinée du lundi 20 mars 2017. Il n'a pas eu de la peine à reconnaître le siège du canard qu'il a connu à ses débuts : "A notre temps il y avait L'Observateur qui est devenu nouvel Observateur (ndrl : L'Observateur Paalga) et Kibaare qui a disparu", se souvient-il.

Ancien enseignant de français au lycée technique de Ouagadougou (LTO) aujourd’hui lycée El Hadj Sangoulé Lamizana de 1973 à 1978 et au lycée Philippe Zinda Kaboré de 1978 à 1983, ce septuagénaire, après une décennie de fidèles et loyaux service à la Haute-Volta, a été fait officier de l'ordre du mérite avant qu’il regagne l'Hexagone en juillet 1983.

Et depuis il n’a cessé de  penser au pays des hommes intègres et surtout aux brillants élèves d’alors dont deux sont ministres de l'actuel gouvernement : Ambroise Niouga Ouédraogo de l’Eau et de l’Assainissement et Maurice Dieudonné Bonanet de l'Urbanisme et de  l'Habitat.

« J’ai pris ma retraite en 2009 en France et en 2010, je suis venu à Ouaga. A travers une annonce dans L’Observateur, j’ai pu retrouver certains de mes anciens élèves. Cette année, je suis là à la recherche de Jean-Marie et d’Abdouramane afin de leur rendre leur cahier de devoir ».

 Il est à Ouaga  à l’occasion du cinquantenaire du LTO au cours duquel il a été fait commandeur de l’ordre du mérite et brûle d’envie de retrouver ceux qui ont été ses anciens élèves entre 1979 et 1980 au lycée Philippe Zinda Kaboré : il s’agit d’Abdouramane Ouédraogo et de Jean-Marie Bitibaly, ses anciens élèves de 6e I1. «J’aimerais bien les retrouver pour leur remettre leur cahier de français. Vu mon âge (ndlr bientôt 70 ans), c’est peut-être ma dernière visite au Burkina », a-t-il confié.

M. Bootz est logé à l’hôtel Ricardo de Ouagadougou jusqu’au samedi 25 mars 2017. Passé ce délai, les « mostwanted » devront le contacter par courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 0033 05 46 43 87 38 / 06 71 36 97 46.

Ebou Mireille Bayala

Commentaires   

0 #2 Sage 21-03-2017 17:31
Oummmmm ! il ne faut pas exagérer. C'est pas la majorité des non africains qui font comme ce Mr ; comme c'est pas tous les africains qui iraient au WC avec ces cahiers. Il y a encore de "vrais enseignants" africains qui font des choses pareils
Citer
0 #1 Kôrô Yamyélé 21-03-2017 09:48
- Mais........dit donc ! Qu'il est tenace ! Vous voyez chers frères ? Si c'était un africain, il allait aller au WC avec ces cahiers. Je souhaite qu'il revoie ces anciens élèves qu'il recherche.

Par Kôrô Yamyélé
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut