Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Les élucubrations de Toégui : Que la révolution social-libérale soit !!!

Cela faisait une vingtaine de minutes que je cherchais mon bic intarissable avant de me rendre compte que je le tenais dans ma main. C’est bon signe. C’est la page 6 qui me fait un coucou pour me faire savoir que pour ce mardi elle ne me soumettra pas au supplice de la feuille blanche. Des élucus, il y en aura à boire et à manger. Merci, chère page 6 ! Certains mardis par contre, elle m’en fait voir, ma page 6. Pendant que j’ai la gueule en l’air attendant qu’elle fasse pleuvoir des élucubrations, rien ne tombe. C’est le brouillard complet dans ma tête. Comme si on me demandait de rédiger le compte rendu du Conseil des ministres. Je n’insiste pas. Je sais ce qui me reste à faire dans un tel cas : tout ranger et m’envoyer une calebassée de gnontoro. Sinon, même si je vais fouiner dans les Mochichi FM d’habitude très élucugènes, il n’y aura pas la moindre élucu à grapiller.

J’aime le karité. Il n’y a plus de karité. J’aime les grosses mangues dorées. Il n’y a plus de grosses mangues dorées. Si on me demandait de choisir entre le karité et les Antaneries salées et salaces de Anta, je choisis le karité. Fasse le ciel qu’au 3Wlobs, l’année prochaine, nous soyons tous là avec du karité et des mangues dorées à gogo. C’est pourquoi je lis avec intérêt les relevés pluviométriques de Passek Taalé parce que l’abondance ou la pénurie du karité ou des mangues de l’année prochaine dépendra des pluies de cette année. Mais à écouter la météo de Passek Taalé la saison s’annonce mi-figue, mi-raisin.

Pour sacrifier à la tradition, le ministre Jacob Ouédraogo a pris son bâton de pèlerin pour visiter les champs de culture. Les visites du ministre en charge de l’Agriculture permettent de constater à la télé les changements générationnels qui s’opèrent dans notre pays d’année en année. Nos exploitants agricoles ne sont plus des paysans, encore moins des cultivateurs. Ce sont des producteurs, c’est-à-dire des personnes qui créent des biens de consommation. Ils s’expriment en Français. Pour se rendre aux champs, ils portent jean et chemises américaines.

L’oncle Tougolo m’a dit que de son temps, lorsque les Mochichis du Mosstinga se rendaient au champ, ils portaient uniquement le « benda » et rien que le benda.

Le benda était une sorte de slip réduit à sa plus simple expression. Il ne cachait que le bakari, laissant les trois quarts des fesses nues. Quand je dis nues, c’est tout nues. Et bien évidemment si vous n’avez pas porté la bonne taille de benda, ça déborde. Sur les côtés. Que faire alors quand ça déborde ? Rien du tout. Rien, puisque vous n’êtes pas le seul chez qui ça déborde. Il n’y a donc pas lieu de paniquer parce que tout le monde sait que quand ça déborde, c’est tout simplement parce que c’est lourd et mieux vaut que ce soit lourd plutôt que…

Comment ? Le « kuiriga » ? Non, faut pas tout mélanger. Y a le benda, y a le kuiriga. Le benda c’est pour aller travailler au champ, le kuiriga c’est pour les jours de fête.

Et puis, le ministre Jacob Ouédraogo, chaque fois qu’il rentre de tournée, il parle de mil, de riz, de coton, de banane, de papaye, d’igname et même de gingembre. Mais jamais rien sur la gomme arabique. Ah non… Nous tenons à la gomme arabique autant qu’au manganèse de Tambao. Monsieur le Président de l’Assemblée nationale, faites donc venir le ministre de l’Agriculture au rapport. Qu’il vienne nous dire où est-ce que nous en sommes avec la gomme arabique. Ce n’est pas parce que lui il n’était pas là à la découverte de la gomme arabique, qu’il va s’en laver les mains. Ah non, l’agriculture c’est une continuité.

Je revois Salifou Diallo, ministre en charge de l’Agriculture. En 2002. Bottes… botillons… chapeau Texan… imper… 4x4 en file… embourbements… désembourbements… pataugeant dans marrais et marécages pour atteindre des rizières… On s’en souvient.

Je viens d’entendre sur RFI la citation ci-dessous émanant de Confuscius, le célèbre philosophe Chinois :

  • Les dirigeants n’ont pas de souci à se faire s’il n’y a que des pauvres dans leur pays. Ce qui est inacceptable, chez un dirigeant, ce qui est révoltant, c’est lorsque les richesses du pays sont aux mains d’une minorité de citoyens.

C’est un peu vrai ce qu’à dit le sage Chinois. Mais moi je dirais que ce n’est pas bien grave qu’une minorité détienne les richesses d’un pays. Ce qui fend le cœur, c’est lorsque les richesses de la minorité sont frauduleusement acquises.

La semaine dernière, deux nouveaux partis politiques ont fait leur entrée dans la politosphère du Faso. Il y a d’abord l’Alliance pour le Développement et la Démocratie. Un parti d’obédience social-démocrate qui a fait allégeance au « Groupe RSS and Co ».

Le second parti est le Rassemblement des Sentinelles pour l’Epanouissement Economique et Politique (RSEEP).

Bienvenue au club, les amis ! Vous me connaissez ?

Je suis Toégui l’élucubreur. Dans mes faits d’armes, il n’y a pas longtemps, j’étais sous écoute au même titre que Zeph, Jean Hubert Bazié, Mamadou Kabré, Hermann, Ablassé, Achille et… et… Bassolma Bazié. Je vous souhaite la bienvenue, mais tenez-vous à carreau. Y aura sûrement des Tête de rat et des Queue de lion qui vont vous regarder d’un mauvais œil, au prétexte que c’est complet au réfectoire, qu’il n’y a donc plus de place pour les canards boiteux et que d’ailleurs il y a longtemps que la 25e heure a été bouclée à double tour. Ne vous laissez pas faire. Dites leur en retour qu’il est écrit à la première page de la 25e heure que les premiers seront les derniers et les derniers seront les premiers.

Habituellement, ici au Faso, la création ou la dissolution d’un parti politique est un non événement. Mais pour une fois, le parti RSEEP qui vient de naître, retient mon attention. Voilà enfin un parti qui refuse d’emprunter les sentiers battus pour proposer des idées originales positives. Sinon, créer un parti qui emprunte les sentiers battus, il n’y a que ça ici au Faso.

Des exemples de sentiers battus ? En voici et en voilà : la démocratie. Un autre exemple de sentier battu ? Le développement. Un autre exemple de sentier battu ? L’entrepreneuriat des jeunes. Un autre ? L’allégeance à un parti Tuk guili. Un autre ? Les soins gratuits pour tous. Le nouveau parti, lui, est dans le concret. Comme « faire du pays des hommes intègres, un carrefour de l’économie mondiale » et un « centre de consolation du monde ». Rien que ça ! Pourquoi voir petit quand on peut voir grand ? Londres, New-York et Shangaï n’ont donc qu’à bien se tenir. Et pour atteindre cet objectif, la doctrine du parti sera le Social-Libéralisme Révolutionnaire qui ne doit pas être confondu avec la Social Démocratie qu’on rencontre dans tous les coins de rue à Ouaga. Et l’autre nom du Social Libéralisme Révolutionnaire c’est « la Démocratie made in Burkina ».

Qui a dit que Révolution ne rime pas avec Libéralisme ?! Ça rime pian ! et sans faire appel ni à la Majorité ni à l’Opposition. Et puis pour mettre fin à la « guerre du pouvoir pour le pouvoir » il suffit de décréter une chose : la suspension temporaire de tous les partis politiques après les élections, pour ne les laisser revenir sur scène qu’à une année avant les élections.

Il suffisait d’y penser.

Charles Guibo

Commentaires   

0 #3 LoiseauDeMinerve 09-08-2017 14:46
La soeur ANTA, CDP-MPP font deux ; pour en faire un il faut faire juste un arrangement des lettres CDP et M pour trouver un identifiant unique : CDPM, CDMP, CMDP, MCDP. ANYWAY, seul le M de MPP participe à la formation de chacune des identités. Pour te dire que l'on pourrait se passer de MPP et garder CDP. Conclusion CDP-MPP = CDP
Citer
0 #2 yé ! 08-08-2017 13:02
Ah bon ? Toégui, tu penses que c'est difficile de rédiger le CR du conseil des ministres ? Pas du tout, Chaque mercredi, de nombreux ministres se bousculent pour le rédiger à la place de Dandjinou : quand tu es arrivé à faire nommer le petit cousin de ta maîtresse (ou elle même) à qui tu avais promis un petit coup de pouce, tu veux que ça se sache !

Sous la Révolution c'était un peu plus facile encore de rédiger les CR de CM. Surtout si tu étais parvenu à faire dégager ou licencier le voisin dont les effluves de cuisine poussaient ta femme à te voir comme un raté.

Ca devenait carrément jouissif quand tu arrivais à faire dégager le père qui t'interdisait de voir sa fille: sont dégagés de la fonction publique les agents dont noms suivent: matricule X...

Ah, le bon vieux temps...

PS. Toegui, va dire à tes amis de RSEEP de mieux se pourvoir, car le Burkina ne les a pas attendus pour être "un centre de consolation du monde": tu vis ailleurs qu'au Burkina, tu es fauché, tu crois que ta vie a foiré, que tu ferais mieux de te suicider ? Viens au Burkina et tu verras que tu exagères un peu ! Par exemple, cette année environ 1,21% des postulants vont réussir à un concours. (Je n'aime pas compter les loosers...)

Toégui, c'est pas pour rien que nous recevons les touristes les plus fauchés chaque année. Venir au Burkina, c'est mieux qu'un enseignement du Dalaï Lama...
Citer
0 #1 ANTA 08-08-2017 09:24
Toégui, tu as "percé" aujourd'hui hein! Tu as fait "élucubrations 6 étoiles". Depuis que je t'ai recadré tu fais honneur à la page 6, tu ne fais plus d'homélies de solennités. Ton domaine? Les Têtes de rats, les tête de tortue, les queues de lions et autres animaux du même acabit. Tu n'es pas allé jusqu'au bout, cependant. La révolution ne rime pas avec le libéralisme seulement. Le social-libérali sme de nos "Tête de cafard", rime de nos jours avec le "Tampiisme" et même le "Bazaisme" que tu as connus dans tes jeunes années. Ca rime pian, n'en déplaise à webmaster qui a déjà dressé ses oreilles de censeur! J'ai entendu aussi à RFI que les dirigeants africains se préoccupent de voler le peuple, leur second mandat, c'est pour effacer les traces des rapines. S'ils n'arrivent pas à tout effacer, ils font "double judo" à la constitution pour un troisième mandat pour bien voler et bien effacer. Toi qui sais compter et qui n'est plus sur écoute, dis-moi: Le CDP-MPP est à son "quelième" mandat? Tu ne connais pas le CDP-MPP? Tu connais oui, tu mouilles dans ton froc quand on parle du CDP-MPP! Ahwouuuu!
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut