Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Putsch manqué du 16 septembre 2015 : Liberté provisoire pour Djibrill Bassolé

Au moment où nous bouclions la présente édition nous avons appris de sources concordantes que le général Djibrill Bassolé a bénéficié, hier mardi 10 octobre, dans la soirée, d’une décision de mise en liberté provisoire.

 

Un événement s’il en est quand on sait que l’ex-chef de la diplomatie burkinabè sous le régime Compaoré avait, par le passé, introduit plusieurs demandes de mise en liberté provisoire qui se sont toutes soldées par des échecs.

Ce bon de sortie a été signé hier mais ce n’est que ce mercredi que le général pourra humer l’air de la liberté…provisoire. Il semble qu’il ait obtenu ce précieux sésame pour des raisons de santé.

Il faut noter que cette décision intervient à pratiquement deux semaines de l’audience de confirmation des charges programmée pour le 25 octobre prochain contre les personnes poursuivies dans le cadre du dossier du putsch manqué du général Gilbert Diendéré.

Détenu à la MACA depuis le 29 septembre 2015, le général Bassolé était poursuivi pour son implication présumée dans le putsch du 16 septembre.

Nous y reviendrons.

La Rédaction

Commentaires   

0 #3 Sidzabda 11-10-2017 08:12
Félicitation, mon général, mais attendons le 25 octobre et puis le jugement ou bien le gisement pour en savoir plus sur ce que tu as fait dans le cadre de ce putsch.
Citer
0 #2 Neilson 11-10-2017 07:17
Toégui, où es-tu, serais tu malade et " exilé " comme moi? Meilleure santé à nous alors.
Citer
0 #1 Neilson 11-10-2017 07:12
Puisse qu'il en est ainsi, libérez les tous et jugez personne! Si nos juges trahissent les"quatre glorieuses" même dans sont esprit, ils seront tous"cadavérés" !
Citer

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut