Menu
TANGUI IMMOBILIER SARL
FLASH INFOS

Mondial 2014 : Enfin un Africain en huitième

On commençait à désespérer après l’élimination somme toute prévisible et logique du Cameroun avec 3 défaites, 9 buts encaissés pour 1 de marqué, assortie d’un comportement déshonorable pour tout le continent où des joueurs ne se sont pas privés de se boxer devant les écrans du monde entier.

 Après l’élimination surprise de la Côte d’Ivoire, sur laquelle on a longuement épilogué, surtout que les Eléphants nous ont fait espérer jusqu’à l’ultime seconde de la partie, plus qu’à l’arbitre équatorien, Carlos Vera, qui a sifflé le coup de pied de réparation, les Ivoiriens doivent en vouloir à eux-mêmes.

 C’était pourtant la première chance africaine d’accéder aux huitièmes de finale pour cette génération dorée.

 Fort heureusement, les Super Eagles ont redressé la tête face à l’Argentine de Lionel Messie. Les enfants de Stephan Keshi sont montés en puissance, et s’ils avaient joué ainsi contre l’Iran, ils ne se seraient pas fait peur. Mais qu’importe, la défaite des Iraniens face à la Bosnie-Herzégovine leur a permis de se qualifier.

 C’est l’Afrique tout entière qui se réjouit de cette qualification même s’il y a encore de la naïveté dans le jeu du Nigeria ; le Nigeria qui a de forte chance d’affronter la France dans un match qui promet des étincelles.

 Quant à l’Algérie et au Ghana, ils ont toujours des chances de s’offrir un ticket pour le second tour. En effet, les Fennecs ont montré un beau visage contre la Corée tout comme le Ghana, qui a tenu la dragée haute devant la Mannshaft. S’ils ont encore des destins divers, ce sera intéressant si l’une ou l’autre équipe accompagne le Nigeria. A défaut de faire un 5 sur 5, un 3 sur 5 serait bon à prendre.

 Les Black Stars, qui ambitionnent d’effacer le douloureux souvenir du Mondial 2010, doivent obligatoirement battre les Portugais ce jeudi soir à 16h TU et souhaiter dans le même temps que les Allemands dominent les Etats-Unis.

 Ce n’est d’ailleurs pas impossible, même si c’est trop de calcul. On n’en voudra pas aux Ghanéens s’ils échouent, car ils ont hérité d’un groupe assez difficile même s’ils ont du talent à faire valoir.

 Pour ce qui est des Algériens, ils sont dans la même situation que les Ivoiriens à l’entame du match. Ils ont juste besoin d’un match nul pour passer au second tour, un exploit qu’il n’ont d’ailleurs jamais réalisé depuis 82. Ils ont toutes les cartes en main, encore que l’adversaire de ce jeudi, la Russie, soit assez prenable.

 Mais on restera extrêmement prudent et vigilant, car on a dit la même chose avec la Côte d’Ivoire face à la Grèce, mais la suite de l’histoire, on la connaît. En tout cas 3 sur 5 est forcément meilleur que 1 sur 5.

Kader Traoré

Ajouter un Commentaire

Recopiez le code dans la cage au bas du formulaire avant d'enregistrer votre message. Merci!

Code de sécurité
Rafraîchir

Retour en haut