Menu

Sexualité des personnes âgées : « Si à partir de 60 ans, un homme a au moins un rapport sexuel par semaine, ce n’est pas mal » (Dr Jean Gabriel Ouango, Pr titulaire de psychiatrie et de psychologie médicale, spécialiste en psycho-gériatrie)

Quand on est jeune, on fait l’amour à une fréquence plus ou moins régulière. Mais plus on prend de l’âge, plus le désir s’amenuise, ou alors c’est la mécanique (chez les hommes) qui s’enraye. Du coup, faire la bête à deux dos peut devenir pénible. Beaucoup voient ainsi leur sexualité s’arrêter entre 60 et 80 ans quand certains ne prennent pas une « retraite anticipée ». Pourtant, selon les sexologues, avoir des relations sexuelles est bien pour la santé. Mais qu’est-ce qui explique la difficulté qu’ont les personnes du 3e âge ? Comment s’y prendre ?

A l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées, célébrée le 1er octobre, Carnet de santé veut faire « plaisir» aux papys et mamys en soulevant un pan de ce voile pudique qu’on ne saurait voir. Et c’est un papy, le Dr Jean Gabriel Ouango, Professeur titulaire de psychiatrie et de psychologie médicale à l’université Ouaga I Pr Ki-Zerbo, spécialiste en psycho-gériatrie (résolution des problèmes psychologiques et neurologiques des personnes âgées), qui en parle, sans tabou, dans cette interview réalisée le 1er octobre 2018 au Mess des officiers de Ouagadougou où, en compagnie de ses compagnons d’âge, il préparait une soirée dansante rétro. 

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS