Menu

« Sécurité islamique » de Pouytenga« Les forces de l’ordre sont au courant »(Saydou Sana, président de l’association Nachroul islam)

La création d’une « sécurité islamique » à Pouytenga fait le buzz en ce moment sur la toile burkinabè. D’aucuns s’inquiètent que ces jeunes en tenue, béret vissé sur la tête, soient ou deviennent rapidement les membres d’une milice religieuse de la trempe de Boko Haram. Celui qu’on présente comme le père de cette initiative qui suscite de vives réactions en réfute pourtant la paternité. Saydou Sana, président de l’association Nachroul islam, puisque c’est de lui qu’il s’agit, explique que cette organisation est née de la volonté des jeunes du mouvement sunnite désireux de garantir la sécurité des engins lors des prêches et des prières de vendredi. La police et la gendarmerie étaient par ailleurs informées de leurs activités, a-t-il assuré. Il répond à la polémique dans cet entretien qu’il nous a accordé hier dans l’après-midi.

L’interview ayant été réalisée au téléphone, et traduite du mooré au français, la Rédaction s’excuse d’avance auprès des lecteurs et de l’intéressé pour les imperfections et erreurs d’interprétation liées à la traduction.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS