Menu

Mondial 2018 : Les Cafeteros font boire la tasse aux Lions

 

Le Sénégal pleure. Et l’Afrique sanglote avec lui. A l’issue de leur 3e sortie dans le groupe H, les Lions de la Teranga ont en effet été éliminés du mondial 2018. C’est moins la défaite, 1 à 0 face, aux Cafeteros de la Colombie qui est en cause que le règlement de la compétition, qui peut paraître injuste. Puisqu’ils se sont retrouvés 2e ex aequo avec les Samouraï bleus du Japon, contre lesquels ils avaient fait match nul. C’est la règle du fair-play avec le nombre de cartons jaunes (6 contre 4) qui a servi à départager les 2 équipes. Quelle désillusion ! Il leur suffisait pourtant un petit match nul pour se propulser en huitièmes de finale.

En savoir plus...

Elimination Allemagne: Maigre consolation pour les équipes africaines

Sauf à jouer les prophètes après coup, personne ne peut vraiment dire qu’il a vu venir ce coup de tonnerre. Quadruple championne du monde, détentrice du trophée conquis en 2014 au stade Maracaña, l’équipe allemande, avant le coup d’envoi du mondial 2018, apparaissait comme l’une des grandes favorites de la compétition. Et quand bien même elle n’irait pas jusqu’au bout, nul ne pouvait imaginer qu’elle ne franchirait pas le 1er tour. D’abord parce que cela ne s’était jamais vu en tant de participations (19 au total)  parce que ensuite dans un groupe F où la Nationalelf devrait affronter le Mexique, la Corée du sud et la Suède, on ne voit pas comment elle aurait pu ne pas atteindre les 8es de finale. Et pourtant c’est ce qui est arrivé.

Après une entame difficile face au Mexique qui l’a battue par 1 à 0,  puis une douloureuse victoire arrachée dans arrêts de jeu contre la Suède, l’Allemagne s’est à nouveau inclinée par le score de 2 à 0 au Kazan Arena face à de vaillants Sud-Coréens et termine donc 3e de son groupe derrière le Mexique et la Suède ; quittant ainsi prématurément le tournoi. C’est la première grosse surprise de ce Russie 2018.

Les protégés de Joachim Löw ont–ils été victimes de cette fameuse malédiction du champion en titre ? Puisque c’est également le même sort, on se rappelle qu’avait subi la France en 2002, l’Italie en 2010 et l’Espagne en 2014. Une implacable fatalité à laquelle le capitaine Neuer et ses coéquipiers n’ont pu se soustraire. Il faut dire que d’une d’édition à une autre, il s’écoule 4 bonnes années au cours desquelles il est difficile d’entretenir la même dynamique, de savoir renouveler son équipe sans pour autant sacrifier la vieille garde autrement dit de savoir opérer les bons choix sans oublier que les autres nations elles aussi progressent comme on le voit depuis deux semaines. Le Brésil n’aurait donc pas sa revanche, lui qui avait été laminé 7 à 1 sur ses propres terres par la Mannschaft et qui souhaitait croiser à nouveau son bourreau d’il y a 4 ans pour laver l’affront du Maracaña.

Avec cette contre-performance germanique, les 4 équipes africaines déjà éliminées peuvent se consoler, car si même les redoutables Allemands, dont on connait le fighting-spirit à toute épreuve, peuvent eux aussi ne pas sortir du traquenard du 1er tour, il n’y a plus lieu de vouer aux gémonies les Egyptiens, Marocains, Tunisiens et Nigérians contre lesquels les critiques ont parfois été impitoyables. En fait si on analyse à quelques exceptions près des pays comme le Portugal de Ronaldo, tous les gros bras du sport roi mondial sont à la peine, à l’image de l’Argentine qui a souffert face au Nigeria pour se qualifier, idem pour l’Espagne contre le Maroc ou encore la France qui livre des non-matches. C’est donc dire que ce mondial n’a pas encore fini de nous monter son lot de surprises.

 

Kader Traoré

                                                                                              

Programme du jour

Groupe H à 14h

Japon # Pologne

 

Sénégal # Colombie

 

 

Groupe G à 18h 00

Panama # Tunisie

Angleterre # Belgique

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS