Menu
Politique

Politique (445)

Verdict sur les intérêts civils : «Je crains que les victimes ne subissent un double préjudice» (Me Olivier Yelkouny, avocat de Gilbert Diendéré)

 

Avocat du principal accusé dans le procès du coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015, Me Olivier Yelkouny nous a accordé une interview le 15 janvier 2020 à son cabinet à Ouagadougou. Pour lui, la condamnation civile des accusés, prononcée par la chambre de première instance du tribunal militaire de Ouagadougou, est la conséquence logique du verdict rendu le 2 septembre 2019 où son client, le général Gilbert Diendéré, avait écopé de 20 ans de prison ferme. Si ce dernier verdict doit rester en l’état à l’issue des appels, qui ne sont pas exclus, les victimes pourraient subir un double préjudice : celui qu’elles ont vécu lors des événements, ainsi que la croix et la bannière que représente l’exécution de cette décision de justice.

En savoir plus...

Enrôlement des Burkinabè de l’étranger : Les chiffres sont choquants selon le CFOP

Le président du CDP, Eddie Komboïgo, celui du MCR, Carlos Toé, ont animé le jeudi 16 janvier 2020 la toute première conférence de presse du Chef de file de l’Opposition politique au Burkina Faso (CFOP/BF) de l’année. Ils ont essentiellement évoqué à cette occasion l’enrôlement des Burkinabè de l’extérieur dont le CFOP trouve les chiffres suffisamment choquants à ce jour.

En savoir plus...

Présidentielle 2020 : « Ceux qui veulent soutenir Kadré sont libres de partir » (Eddie Komboïgo, président du CDP)

La crise qui a secoué l’ex-parti au pouvoir l’année dernière était le principal sujet des échanges que le président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Eddie Komboïgo, a eus avec une quinzaine de journalistes hier dans son immense bureau de Kwame NKrumah. La paix des braves trouvée par l’entremise du président d’honneur, Blaise Compaoré, marque selon lui le retour à la normale au sein de la famille de l’épi et de la daba, qui doit bientôt désigner son champion pour la présidentielle à venir. A ceux qui seraient tentés de soutenir malgré tout la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo, démissionnaire, Eddie Komboïgo rappelle que la porte est ouverte et qu’ils peuvent plier bagage.

En savoir plus...

Histoire du Burkina : Une réécriture nécessaire

Dans son discours à la nation du 11 décembre 2019, le président du Faso appelait à une réécriture de l’histoire du Burkina. On se serait attendu à ce qu’une telle proposition suscite de la réflexion dans l’opinion ou dans le cercle des historiens mais il n’en a rien été. Pourtant, il nous semble qu’une telle entreprise n’est pas une sinécure et elle devrait mobiliser des ressources humaines de qualité, des ressources financières et beaucoup d’années de travail.

En savoir plus...

Présidentielle 2020 : «Je suis un candidat naturel» (Zéphirin Diabré, président de l'UPC)

 

Le fauteuil qu’on lui a réservé est à la hauteur de ses ambitions : présidentielles. Ça n’a pas échappé à Zéphirin Diabré qui,  confortablement installé sur ce trône argenté, a plaisanté avec le technicien qui venait de lui installer le micro. A 60 ans  et « candidat naturel » de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) à la présidentielle de 2020, le natif de Gombousgou briguera la magistrature suprême pour la deuxième fois. Cette fois, l’opposition,  s’enthousiasme-t-il, a toutes les chances de rafler la mise, et pourquoi pas dès le premier tour. Et pour cause, soutient-il : « Les Burkinabè ne vont plus accorder leur confiance à un régime qui a échoué à assurer leur sécurité ». Le terrorisme, les questions électorales, l’économie,  la réconciliation nationale et  la fronde sociale, le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) a abordé durant 1h30 ces sujets  avec 4 journalistes de 4 médias. Une première qui a tourné au réquisitoire contre la gestion de Roch Marc Christian Kaboré. Nous vous en proposons quelques points saillants.

En savoir plus...

Présumée violation du territoire ivoirien par l’armée burkinabè : «Cet incident n’a jamais existé»(Lassina Doumbia, chef d’état-major des FANCI)

 

Le général de corps d’armée, chef d’état-major des Forces armées de la Côte d’Ivoire, Lassina Doumbia, et une délégation qui l’accompagne ont eu des échanges, hier 9 janvier 2020, avec la hiérarchie militaire burkinabè au ministère de la Défense nationale et des Anciens Combattants (MDNAC). Une «visite de courtoisie et de fraternité » qui intervient au moment où l’armée burkinabè mène une opération antiterroriste à la frontière avec la Côte d’Ivoire ; des manœuvres qui non seulement n’auraient pas été portées à la connaissance d’Abidjan mais aussi au cours desquelles on aurait violé son territoire. Mais il n’en est rien, «cet incident n’a jamais existé», selon l’hôte de Moïse Miningou.

En savoir plus...

Présidentielle 2020 : «Le vote se tiendra à bonne date» (Simon Compaoré, président par intérim du MPP)

 

Le parti au pouvoir, le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), a fait sa première sortie de 2020 le jeudi 9 janvier. Le scrutin de cette année et le sommet de Pau en France, le 13 janvier prochain, ont constitué les grandes lignes du rendez-vous avec la presse. Pour Simon Compaoré, président par intérim du parti, il n’y a pas de quoi douter de la tenue des élections.

En savoir plus...

Scrutin de 2020 : Un impératif catégorique

Situation sécuritaire oblige, les spéculations vont bon train quant à la tenue effective des élections présidentielle et législative de cette année. Mais pour le juriste Wilfried Zoundi, le débat ne devrait même pas se poser : organiser ce scrutin à bonne date, avance-t-il, est un impératif constitutionnel. Lisez plutôt !

En savoir plus...

L’UPC à l’ONI : Rugissements d’inquiétude du vote de la diaspora

3 députés, tous de l’UPC, ont effectué,  le 31 décembre 2019  à Ouagadougou, une visite à l’Office national d’identification (ONI) pour savoir dans quelles conditions la structure travaille à l’approche des échéances électorales. Des échanges on peut retenir que les « honorables » s’inquiètent du vote des Burkinabè de l’étranger, car l’ONI manque de moyens. Ils se sont donc engagés à être ses porte-voix.

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS